Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Le livre des étoiles

2 novembre 2012

Le Livre des Etoiles est un livre de notre enfance, sorti en 2001 et réédité récemment. Les premiers mots nous projettent dans une école, environnement familier qui nous met en confiance. Mais quelques lignes plus loin, nous découvrons un autre monde, dont les noms ont une sonorité lointaine. Bienvenue à Dashtikazar !

Le Livre des Etoiles est un roman qui, sous couvert de la littérature jeunesse, dissimule en fait un « multivers » riche et fascinant. Dans un monde parallèle au nôtre, mais pas si éloigné, se côtoient le Nutella et les chevaliers, les films et les sorciers : le meilleur de notre monde avec une touche de magie ! Erik l’Homme réussit ainsi très bien à nous perdre dans un univers étrange, tout en gardant un point d’ancrage dans le nôtre. Mais de quoi est-ce que ça parle exactement ?

Le Pays d’Ys, autrefois attaché aux côtes françaises, est aujourd’hui un lieu à part, sur lequel le temps n’a pas vraiment de prise. Grâce à des portes qui lient les deux mondes, des produits terrestres sont importés, d’où la présence non négligeable du Nutella. Mais ces portes peuvent également mener à un troisième univers, le Monde Incertain, craint et méconnu.

Guillemot, jeune homme vivant dans le Pays d’Ys, découvre lors d’une fête qu’il a un don poussé pour la magie. Accompagné de ses cousins et amis, il va se retrouver embarqué dans une aventure qui le dépasse, et qui lui donnera l’occasion de visiter des lieux dans lesquels il n’avait jamais pensé mettre les pieds un jour. Les personnages sont attachants, et leurs caractères sont si différents qu’on trouve forcément quelqu’un à qui s’identifier !

Les valeurs exploitées par l’histoire vous plairont sans doute : l’amitié et l’amour sont mis en avant, et permettent aux personnages de progresser. On retrouve une quête intérieure, une recherche de soi qui donne de la profondeur aux différents protagonistes. La navigation entre deux univers, l’un qui présente des éléments familiers et l’autre qui recèle de nombreux dangers, permet de se perdre dans l’imaginaire tout en gardant un pied dans la réalité. Nul doute que le principe vous rappellera quelque chose ! Mais même si cette trilogie tourne autour de l’apprentissage de la magie par le héros, point d’école dans ce roman, excepté quelques rapides mentions. Les aventures et le danger viennent d’un univers incertain, peuplé de dangereuses créatures et de personnes peu scrupuleuses racontent les histoires. Mais peut-être ne faut-il pas se fier à notre première impression ?

Un fan d’Harry Potter pourra repérer quelques détails qui le feront sourire : les yeux verts de Guillemot qui s’opposent à ceux, bleu acier, de son mentor par exemple. Saurez-vous trouver d’autres ressemblances ?

Erik L’Homme a accepté de répondre à nos questions pour compléter cet article (et croyez-moi, j’en suis toute émue) !

Pouvez-vous nous décrire rapidement les 6 autres univers existants ? Y trouve-t-on également une magie qui s’utilise avec un alphabet ?

En fait, j’ai évoqué neuf univers sur lesquels s’ouvrent les Portes, en référence aux neuf mondes de la mythologie nordique ; je n’ai jamais pensé les utiliser dans Le livre des Etoiles, aussi n’ai-je jamais imaginé quoi que soit les concernant. Ce qui me semble important, c’est la présence d’un monde Certain, d’un monde Incertain, et au milieu du Pays d’Ys qui pourrait être celui de chaque lecteur : en ouvrant un livre, on embarque sur une sorte de Pays d’Ys qui est notre imaginaire, on quitte le monde Certain qui est notre quotidien et on vogue vers les côtes du monde Incertain qui est celui des histoires !

Comment les portes ont-elles été créées ?

Personne ne le sait. Elles sont là depuis toujours, de toute éternité, au même titre que la terre, la mer ou les étoiles.

A votre avis, en quoi votre saga pourrait plaire à des fans de Harry Potter ??

Il y est question de sorcellerie et d’apprentissage, d’amitié et de copains, de magiciens et de monstres, de mystères qui s’enchevêtrent, de rudes batailles et d’affrontements magiques ; le tout relevé avec beaucoup d’humour et d’émotion !

Qu’est-ce qui vous plait dans la magie et les univers fantastiques ?

Enfant - c’est à dire bien avant l’existence d’Harry Potter ! - je rêvais d’être magicien, capable d’agir sur mon environnement (êtres et choses) par l’entremise d’une langue bizarre, d’une gestuelle particulière et d’objets hors du commun. C’est pour cela, sans doute, que je suis devenu écrivain : je crée des images dans la tête de mes lecteurs et suscite dans leur cœur des émotions, grâce à des mots, des mots nés d’une chorégraphie de mes doigts sur le clavier de mon ordinateur, des mots qui trouvent au final leur place dans un livre - le plus magique de tous les objets ! Quant aux univers fantastiques, ils font je crois partie de notre quotidien. Comme le dit le maître-sorcier Qadehar à Guillemot, son apprenti, au début du Livre des Etoiles : "le premier effort à faire pour accéder à la compréhension magique du monde, c’est de le regarder différemment." Il n’y a pas d’autre secret. Si on accepte de changer son regard sur ce qui nous entoure, on bascule très vite dans ces univers fantastiques où tout devient possible.

Vous mentionnez le Nutella dès les premières pages. Est-ce un choix au hasard ou une déclaration d’amour pour cette délicieuse pâte à tartiner ?

C’est un choix mûrement réfléchi ! Dicté par une volonté d’ancrer le Pays d’Ys dans le quotidien du lecteur et par un goût personnel pour le mélange pain frais-beurre salé-nutella...

Quels sont vos conseils de lecture pour des amateurs de littérature fantastique ?

En vrac : le cycle de Terremer (Ursula Le Guin), la trilogie de Bartimeus (Jonathan Stroud), les chroniques de Krondor (Raymond Feist), les aventures de Mathieu Hidalf (Christophe Mauri), le cycle de Lyonesse (Jacques Vance), la Belgariade (David Eddings), Le Pacte des Marchombres (Pierre Bottero) et cent autres qui auraient toute leur place ici !

Et tout à fait personnellement, j’approuve complètement pour Jonathan Stroud, Pierre Bottero et Christophe Mauri !!

Je tiens à remercier Erik L’Homme qui a bien voulu répondre à nos questions, ainsi que Frederique Cuissot, chez Gallimard, qui comme la dernière fois s’est montrée très disponible !

PS : voici le lien d’achat pour l’intégrale du livre des étoiles !


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2009 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :