Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

La science de la répartition sur Pottermore

1er juillet 2015

Un étude à paraître en Septembre 2015 dans 83ème volume du très sérieux journal “Personality and Individual Differences” sous le titre “Harry Potter and the measures of personality : Extraverted Gryffindors, agreeable Hufflepuffs, clever Ravenclaws, and manipulative Slytherins” [Harry Potter et les mesures de la personnalité : Gryffondors extravertis, Poufsouffles agréables, Serdaigles intelligents et Serpentards manipulateurs] s’est penchés sur le dergé d’exactitude de la répartition sur Pottermore.

Alors que certains suggèrent parfois que l’exercice est truqué afin de maintenir un nombre égal de lecteurs par maison, cette étude semble démontrer le contraire. Après avoir repéré 132 fans ayant passé le test sur le site officiel, les chercheurs les ont soumis à un test psychologique évaluant dix traits de personnalité importants : les Big Five (Extraversion, Névrosisme, Agréabilité, Caractère consciencieux et Ouverture à l’expérience) ; le besoin d’appartenance ; le besoin de cognition ; et la Triade Noire (Narcissisme, Machiavélisme et le Caractère psychopathe).

Si Gryffondors et Poufsouffles ne montrent pas particulièrement les traits d’extraversion et de besoin d’appartenance que l’équipe s’attendait à découvrir, il y a bien une corrélation entre le besoin de cognition et l’appartenance à Serdaigle. Globalement, les Poufsouffles sont malgré tout plus haut sur l’échelle d’agréabilité.

Malheureusement pour les Serpentards qui crient haut et fort que leur maison n’est pas si mauvaise, c’est bien ce groupe qui présentait les scores les plus élevés de la Triade Noire.

PNG - 30.9 ko

Il est également intéressant de noter que ceux qui voulaient se trouver dans une maison spécifique, même s’ils n’ont pas été placés dans cette maison, montrent en moyenne des traits similaires à ceux de leur maison de cœur (en moyenne, ceux qui voulaient être à Poufsouffle ont un score d’agréabilité supérieur aux Serdaigle, Gryffondor ou Serpentard). [1] De même pour les autres maisons. Cette fois, même ceux qui voulaient être à Gryffondor ont une moyenne plus élevée que les autres en extraversion.

Derniers détails intéressants, 43.3% des Poufsouffles voulaient aller à Poufsouffle, 42.9% des Serpentards voulaient aller à Serpentard ; et ces chiffres s’élèvent à 56.5% pour Gryffondors et 66.0% pour Serdaigle. En parallèle, les pourcentages de personnes réparties dans la maison qu’ils voulaient (x% des personnes désirant la maison y ont été placés) sont 46.4% pour Gryffondors, 61.9% pour Poufsouffle, 53.2% pour Serdaigle et 60.0% pour Serpentard .

Merci LeakyCauldron. Source : “Harry Potter and the measures of personality : Extraverted Gryffindors, agreeable Hufflepuffs, clever Ravenclaws, and manipulative Slytherins”, par Laura C. Crysela et al.



[1Notons ici que l’étude aurait mieux fait de comparer à ceux qui "voudraient" être dans ces autres maisons ; et ne précise pas si ceux qui sont effectivement répartis à Poufsouffle ET y ont été répartis sont pris en compte.


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2009 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :