Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

La Bizarr’Interview : Amélie Wrock Traducteur

16 janvier 2012

Voici une interview pleine de bizarres liens qui mènent vers de bizarres sons...

Ils sont là pour être suivis, pour vous amener à des destinations sonores et/ou explicatives, étranges et/ou nouvelles. Certains vous amèneront en bas de page, d’autre vous balanceront directement sur la Grande Toile Mondiale.

Allez et venez, prenez votre temps, cette interview restera là pour vous guider, ne vous en faites pas.

Note du rédacteur : Cette interview a mis des mois à être finalisée. Le dernier vrai souci fut la déconfiture de Myspace où je renvoyais les lecteurs afin de découvrir les différents groupes cités au cours de l’interview. Et car Myspace est devenu un no man’s land cybernétique, je vous conseille de vous y rendre avec prudence, dans les quelques liens qu’il a été impossible de changer. Dans tous les cas, vous retrouverez facilement des chansons des artistes cités sur Youtube ou sur Wrock Traducteur.

Un vendredi soir plutôt tranquille, du côté du Chemin de Traverse. La nouvelle salle de concert Bouillon d’Esgourdes s’endort doucement, sous le joug impardonnable d’un étrange groupe, qui selon moi n’aurait jamais dû voir le jour : « Chœur de Fantôme, Scie Musicale et Bulle de Gomme ».
J’entame ma deuxième Biéraubeurre automnale –Mmm ! Cet arrière-goût de châtaigne !!- lorsque mon rendez-vous arrive enfin. Une demoiselle avec des cheveux, des yeux, un nez et une bouche, qui s’installe à une table dans le fond. Jouant mon rôdeur, j’arrive dans l’ombre et prend place à ses cotés. Voilà, ça c’était pour l’intro. Place maintenant à l’interview d’Amélie, créatrice du site Wrock Traducteur, le tip-top du Wrock pour les fans francophones.

Salutations !

Avé !

Comment ça va ? Quoi de beau, quoi de neuf et, diable, que penses-tu du groupe qui sévit sur la scène ?!

C’est… Pas très mélodieux. Noble, très digne… Mais ça ne vaut pas les Bizarr’Sisters !

Je suis plutôt d’accord… Mais si ça avait été un concert des Bizarr’Sisters, on aurait jamais pu faire cette interview. On aurait été dans le rythme, contraints de vibrer à chaque tabasse-crâne des instruments !

Et sinon, j’ai une première question : quel âge as-tu ?

Et bien… 20 ans. Pourquoi cela ?

Oh, pour rien… Tu veux boire quoi ?

Une biéraubeurre, ça me va !

Automnale ?

Non, une toute simple, merci !

(Après réception de la commande et discussion sans intérêt)
Bien ! Alors commençons de façon basique : comment as-tu découvert l’univers de Harry Potter ?

Mes parents m’y ont traînée au cinéma. Au début, ça ne me tentait pas trop. A l’époque, le Seigneur des Anneaux venait de sortir, et c’est le film que j’attendais de voir !

Puis après avoir vu Harry Potter à l’école des sorciers, j’ai été attrapée ! Je n’arrêtais pas d’y penser, j’attendais la suite avec impatience, j’attendais de pouvoir acheter la cassette, etc... Jusqu’à ce que je me rappelle, que j’avais le premier tome quelque part au fin fond de ma bibliothèque ! (J’avais essayé de le lire une première fois sans accrocher...) Alors j’en ai repris la lecture, j’ai adoré et j’ai dévoré les autres jusqu’à la Coupe de Feu. Puis j’ai attendu le cinq, comme tout le monde avec les fan-fic, les théories, etc... Bref comme la vraie fan obsessionnelle que j’étais devenue !

"J’ai vraiment grandi avec cet univers."

Du coup, parce que tu évoques le sujet : aujourd’hui, lequel a ta préférence entre l’univers Harry Potter et celui du Seigneur des Anneaux ?

J’ai lu la trilogie du Seigneur des Anneaux, et aussi Bilbo le Hobbit. J’aimerai lire les autres livres de Tolkien dès que j’en aurai l’occasion. J’ai vraiment adoré les films, et, à une époque, j’étais tout aussi incollable sur HP que sur le SDA. Les posters d’Aragorn se partageaient les murs de ma chambre avec ceux de notre héros à lunettes.

Mais HP, c’est différent ! Il y a tout un monde, la rencontre avec les autres fans, les théories, HP5 a été mon premier livre en anglais, puis maintenant il y a le wizard-rock et le quidditch.

Ça a duré plus longtemps, j’ai vraiment grandi avec cet univers. Donc, pour toutes ces raisons, HP est plus cher à mon cœur...

J’aime énormément, ce sont d’excellentes raisons, je trouve.

Et à partir de ça, d’où t’est venue cette passion pour le Wizard Rock ?

Et bien… Retour à l’été 2009. Harry and the Potters J’étais en vacances à l’océan et ma maman m’a trouvé un numéro du Times, pour tuer mon ennui et pour que je bosse un peu mon anglais. Je l’ai feuilleté, sans trop savoir par où commencer, jusqu’à ce que mon attention soit attirée par la photo de deux gars déguisés en Harry Potter, une guitare à la main.

Du coup, j’ai lu l’article : ça parlait du Wizard Rock, un mouvement musical un peu particulier, créé par les deux jeunes hommes sur la photo : Harry and the Potters. [1]

Il y avait aussi d’autres noms comme Draco and the Malfoys [2], The Parselmouths [3], the Remus Lupins [4]... J’ai mis le journal de côté en me disant que je jetterais bien un œil sur Youtube à mon retour, quand j’aurais de nouveau un accès internet.

J’ai complètement oublié ce journal, jusqu’à ce que je retombe dessus par hasard en décembre.

Je suis donc allée écouter une chanson de Harry and the Potters : Save Ginny Weasley.

Bon, heureusement que j’avais les paroles à côté, sinon je n’aurais rien compris. En plus, il faut avouer que les chansons d’Harry and the Potters sont tout sauf mélodieuses ! Donc j’en ai écoutées -sans trop accrocher-, et je commençais à me dire que ce truc de Wizard Rock était marrant mais sans plus... Jusqu’à ce que je tombe sur une chanson qui avait l’air sympa : Accio Love de Ministry of Magic. [5]

J’ai adoré ! Du coup j’ai enchaîné sur d’autres du même groupe : Meet me on Diagon Alley, Gryffindor Rally Cry,... [6] Je ne pouvais plus m’arrêter. J’ai acheté leur disque, puis après quelques semaines je me suis dit que je devais essayer d’autres groupes : Oliver Boyd and the Remembralls [7], The Remus Lupins, Gred and Forge [8], The Moaning Myrtles [9] et The Butterbeer Experience [10].

"Je me suis dit que j’allais traduire une petite dizaine de chansons, juste pour initier quelques personnes au Wizard Rock..."

J’étais à fond dedans, mais je n’arrivais pas à partager toutes ces chansons, parce que les gens à qui je les faisais écouter ne pouvaient pas accrocher, parce qu’ils ne comprenaient pas tout des paroles.

Du coup, je me suis dit que j’allais traduire une petite dizaine de chansons, juste pour initier quelques personnes au Wizard Rock. Je me suis créé un myspace en juin ou juillet, et je me suis lancée !

Puis j’ai eu quelques bon échos, notamment de la part de Room of Whateva [11] qui tenait aussi le site Wrock Way à l’époque. Ça m’a encouragée à poursuivre, d’autant plus que j’aime traduire. (je ne sais pas pourquoi c’est un truc qui m’a toujours énormément plus et quand il s’agit d’Harry Potter et de chansons, c’est dix fois mieux ! ^^ ) Puis j’ai eu de plus en plus de chansons, myspace n’était plus assez pratique pour naviguer, alors je me suis créé un nouveau site sur weebly.

Et voilà comment, de fil en aiguille j’en suis arrivée là, un peu par hasard !

Qu’est-ce qui t’a accroché, dans la chanson Accio Love ?

Ce qui m’a accrochée dans Accio Love : la musique, la jolie mélodie, la bonne qualité audio, le fait que j’arrive à comprendre les paroles et que les gars chantaient juste !!

Moi qui n’y connais rien au Wrock, tu me conseillerais de commencer par ce groupe ?

Je ne sais pas si cette chanson te plairait, cela dépend de tes goûts en matière de musique. Ministry of Magic sont dans l’électro-pop, surtout avec cette chanson. Mais si tu as envie, dis-moi quels sont tes goûts et je te donnerais quelques conseils pour trouver le groupe qui te correspond le mieux !

Oh ! C’est bien cool, ça ! Je passerai de toute façon faire un tour sur ton site pour écouter quelques chansons.

Tu m’as parlé tout à l’heure, pendant qu’on attendait notre commande, de The Delacour Sisters dont tu fais partie, et de la vidéo que vous avez réalisée pour ta centième traduction. Vous êtes trois, c’est bien cela ? Comment vous est venu ce projet de vidéo ?

Oui, nous sommes trois, et formons les Delacour Sisters. On a réalisé à l’heure actuelle trois vidéos : la première est juste partie d’un délire sur les dragons et de l’envie de faire une petite vidéo pour rire, la deuxième pour le concours de vidéo des Ministry of Magic, et la troisième parce que j’avais envie de faire quelque chose de plus dynamique, à l’occasion de ma centième traduction. On a fait ça dans la même veine que tous les fans de wizard-rock qui font des vidéos pour leurs chansons préférées. Pour moi, c’était aussi l’occasion de faire découvrir le wizard-rock : ça peut être plus amusant de regarder des vidéos. J’aime regarder des vidéos de Wrock !

Du coup, les Delacour Sisters, c’était juste pour le délire et c’est terminé, ou vous avez encore des projets ?

Il nous reste quelques autres projets, qu’on n’a pas encore eu le temps de mener à bien, mais qui devraient arriver un jour ou l’autre.

Et sinon, pour approcher de la fin de cette interview : tu me proposes quoi, comme sélection de la patronne ?

Et bien… Pourquoi pas Oliver Boyd and the Remembralls. Le chanteur a un timbre de voix un peu particulier, qui ne plait pas à tout le monde, mais que j’adore. N’importe quelle chanson fera l’affaire, elles sont toutes de très bonne qualité ! Celles qui sont sur mon site font parties de mes favorites.

En ce moment, j’écoute pas mal les dernières chansons de Hungry Hungry Hipogriffs [12], et Wrockleviosa [13] qui a débuté il n’y a pas longtemps !

Il y a aussi Swish and Flick [14] dans un style différent mais très bon.

"Certains groupes se consacrent entièrement à la musique."

Les artistes qui s’éclatent à faire du Wrock sont-ils autoproduits ? A ta connaissance, existe-t-il un ou deux groupes qui aient signé avec une maison de disque ?

Oui, les groupes sont autoproduits, d’où la qualité parfois hasardeuse de certaines chansons. Mais certains ne font pas que du Wizard Rock et ont aussi des groupes moldus en parallèle.

Certains groupes se consacrent entièrement à la musique, et n’ont que la musique comme gagne pain. Ils passent l’année à tourner à travers tous les États-Unis. C’est le cas par exemple de la bande de Ministry of Magic : Ryan Seiler a sorti un album solo ; Jason Munday a aussi un groupe solo, Skyway Flyer, mais il fait pas mal de chansons sur Star Wars, Mario World et plein de trucs décalés.
Pareil pour Luke Conard qui a un groupe avec Kristina Horner du groupe wrock The Parselmouths. Ensemble ils font des chansons sur World of Warcraft, les robots, les zombis, et d’autres thèmes moldus plus classiques.

Leur groupe moldu, ainsi que Skyway Flyer, est produit par une maison un peu à part. Elle s’appelle DFTBA (Don’t Forget To Be Awesome !), selon la devise des Nerd Fighters… Bon, là, il faudrait peut-être que j’ouvre une parenthèse sur les Nerd Fighters, mais si je le fais, je ne sais pas quand je vais pouvoir la refermer !

Oui, laissons les lecteurs faire également leurs propres recherches, huhu…

Sinon, pour en revenir aux groupes, Christian Caldeira de Oliver Boyd and the Rembralls a un studio d’enregistrement. C’est son boulot. D’ailleurs c’est lui qui a produit l’album de Ryan Seiler, cité plus haut.

Et à ton avis, est-ce que leur notoriété s’arrête à la sphère des fans de HP ou est-ce que ce type de musique peut s’exporter ?

S’ils sont connus en dehors des fans de HP ? Et bien pour ceux que je t’ai cités, oui, ils sont même sponsorisés par Youtube ! Jason Munday a été mis une journée entière en page d’accueil de Youtube ; et j’ai appris aujourd’hui que Alex Carpenter de The Remus Lupin a gagné le même privilège.

Du grand art !

*s’aperçoit que le spectacle sur scène est terminé*

Un dernier mot pour conclure cette interview, à nos lecteurs qui découvrent le Wrock ou qui n’osent pas s’aventurer à en écouter ?

Lancez-vous, vous ne le regretterez pas ! Le Wizard-rock est quelque chose d’unique. J’ajouterais qu’en Wizard-rock on trouve de tout, du pire comme du meilleur : donc surtout ne vous décourager pas, et il faut prendre le temps de repérer le groupe qui vous correspond.
Puis si vous avez des questions, besoin de conseils ou juste envie de parler de Wizard-rock, je reste joignable via facebook ou mail (liens sur mon site).

Bien, c’est bon pour ma feuille de choux... Je t’offre une bièraubeurre ou tu dois rentrer tôt ?

Ça aurait été avec plaisir, mais ce sera pour une autre fois. je dois rentrer assez tôt pour être en forme pour mon entraînement de quidditch moldu demain !

Quidditch Moldu ? Je pourrais venir vous interviewer, un de ces jours ?

Oh oui, avec plaisir ! On s’entraîne tous les week-end. Passe quand tu veux ! Et si tu veux en profiter pour faire quelques passes avec nous, on peut te prêter un balais, pas de soucis !

Haha !... Et bien... Oh ! Mais tu as vu l’heure ? Je vais rater le dernier magicobus, moi ! Salut !!

Et bien... Je vais rentrer par poudre de cheminette... *lançant à Hawaii, qui est déjà à la porte de la salle :* Bonne soirée et à bientôt au bord du terrain donc !

PS :

Merci à Amélie pour cette interview épique et pour l’univers musical du Wrock qu’elle m’a aidé à découvrir, tout au long de nos échanges. ;)

Vous retrouverez le facebook du site Wrock-Traducteur ICI et commenter cet article .



[1Harry and the Potters//Lien Wikipédia : CLIC //Lien Site : CLIC

[2Draco and the Malfoys//Lien Wikipédia : CLIC// Lien Site : CLIC

[3The Parselmouths//Lien Youtube : CLIC

[4The Remus Lupins//Lien Youtube : CLIC

[5Ministry of Magic//Lien Youtube : CLIC (attention, y a du son !!) //(à ne pas confondre avec : clic )

[7Oliver Boyd and the Remembralls//Lien Myspace : CLIC

[8Gred and Forge//Lien Myspace : CLIC

[9The Moaning Myrtles//Lien Myspace : CLIC

[10The Butterbeer Experience//Lien Myspace : CLIC

[11Room of Whateva//Lien Purevolume : CLIC //Lien Site : CLIC

[12Hungry Hungry Hipogriffs//Lien Site : CLIC

[13Wrockleviosa//Lien Youtube : CLIC

[14Swish and Flick//Lien Youtube : CLIC


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2017 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :