Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Interviews données à l’avant-première presse - partie 2 [Révélations tome 7]

26 juin 2007

JPEG - 12.8 ko
David Yates

Suite des interviews données lors de l’avant-première presse de Harry Potter et l’Ordre du Phénix : Michael Goldenberg (scénariste), David Heyman (producteur) et David Yates (réalisateur) donnent à leur tout une conférence de presse. Attention, la fin de l’article comporte des révélations sur le tome 7.

Ce qui suit est essentiellement inspiré du rapport publié par TLC. Il ne s’agit pas de citations mot pour mot, mais de paraphrases de ce qui a été dit.

Question : Comment s’est passée la collaboration avec JKR ?

Heyman : JKR a été une collaboratrice de rêve. Pour une des scènes place Grimmaurd, il fallait la tapisserie avec l’arbre généalogique des Black. Quatre ou cinq noms n’auraient pas suffi à rendre un bel effet. Il a suffi d’un bref coup de fil à JKR, et un quart d’heure plus tard, elle leur avait envoyé un arbre généalogique complet comportant 75 noms sur cinq générations, avec dates de naissance, dates de mariages et répudiations par la famille. [NDLR : en février 2006, JKR avait dévoilé un arbre comportant une quarantaine de noms ; vous pouvez le voir ICI.]

Question : Pourriez-vous décrire le travail de scénariste sur ce projet ?

Goldenberg : La trame de base était donnée par le livre, il s’agissait de trouve la quintessence du voyage émotionnel de Harry. Goldenberg, Yates et Heyman sont tellement perfectionnistes qu’ils ont retravaillé le scénario jusqu’au dernier jour du tournage.

Yates : David Heyman a réussi à créer une atmosphère très créative. Comme les jeunes acteurs ont déjà pu le dire, David Yates les a poussés très loin. Daniel, notamment, était très ouvert à la discussion et tirait profit de toutes les opportunités qui se présentaient à lui. Il a même passé plusieurs heures à discuter avec un psychologue pour comprendre comment Harry réagirait à la mort de Cédric. David Yates est fier de dire que Daniel posait des questions "très intelligentes" et avait "une imagination débordante" qui lui permettait de faire le lien entre le monde réel et l’univers de son personnage.

[...]

Le baiser entre Harry et Cho était une scène très importante, pas seulement à cause de son rôle dans la trame et dans le développement de l’adolescent qu’est Harry, mais à cause du symbole qu’elle représentait pour l’équipe et pour l’acteur principal. David Yates n’a gardé sur le plateau que ceux qui étaient absolument essentiels : tout le monde voulait assister à la scène, mais le comité a été restreint pour que la scène soit "aussi tendre et vraie que possible". C’était une réussite : les assistantes de Daniel (pour son costume et son maquillage) avaient les larmes aux yeux en voyant "quelqu’un qu’elles aiment particulièrement donner son premier baiser" - et le "quelqu’un" était Daniel, pas Harry. L’amitié entre Emma, Daniel et Rupert a permis à la scène suivante d’être très spéciale. Les rires étaient réels, et Yates les encourageait - il est très fier de cette scène.


ATTENTION, REVELATIONS SUR LE TOME SEPT

Question : Y a-t-il eu des différences d’opinion avec JKR sur la vision de l’histoire ? Comment ces conflits ont-ils été résolus ?

Heyman : Il n’y a pas vraiment eu de différences d’opinion, parce que la base reste le livre. En cas de doute, ils contactaient JKR. Elle leur a même indiqué des erreurs qu’il fallait qu’ils évitent. À un moment, ils avaient décidé de couper un des personnages, de ne pas l’inclure dans le film, et JKR leur a dit "Vous savez, à votre place, je ne ferais pas ça. Enfin vous pouvez, mais ça va vous compliquer la vie quand vous tournerez le film 7.

Question : De quel personnage s’agit-il ?

Heyman : Je savais que vous poseriez la question. Je ne vais pas vous répondre.

Mais un peu plus tard, après la conférence de presse, MTV a réussi à tirer les vers du nez du réalisateur, David Yates.

David Yates : Il s’agit de Kreattur, en fait. Nous avions coupé ce personnage, et JKR nous a dit que si on voulait garder un lien entre le film 5 et le film 7, il fallait qu’on l’inclue. Nous avons réfléchi cinq secondes, et nous avons ajouté Kreattur au scénario.


Par contre, on ne verra pas les scènes où Kreattur vole les objets des Black. On ne verra pas non plus le médaillon que Harry et les Weasley trouvent place Grimmaurd (et dont beaucoup pensent qu’il s’agit du médaillon de Serpentard). À ce sujet, Daniel Radcliffe a dit au réalisateur "c’est mal, David !", mais M. Yates trouvait ça trop compliqué d’inclure le médaillon dans le film 5 et a préféré le faire dans les films suivants.

Vous pouvez lire l’intégralité du compte-rendu de TLC ICI (en anglais).


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2017 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :