Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Interviews données à l’avant-première presse - partie 1

26 juin 2007

L’avant-première presse de Harry Potter et l’Ordre du Phénix a eu lieu vendredi 22 juin. À cette occasion, Daniel Radcliffe (Harry), Emma Watson (Hermione) et Rupert Grint (Ron) ont donné une conférence de presse. Extraits choisis.

Question : Vous avez grandi en interprétant vos personnages. Avez-vous été influencés par les personnages que vous devez jouer ?

JPEG - 69.4 ko

Daniel Radcliffe : On nous pose souvent des questions sur comment nous avons grandi avec nos personnages. Les journalistes aimeraient qu’on réponde "oh oui, je ne pourrais pas vivre sans mon personnage", mais en fait, même si nos personnages sont très importants dans notre vie, je ne pense pas qu’ils nous aient influencés. En tout cas, personnellement, je ne pense pas que Harry ait eu beaucoup d’influence sur mon caractère.

Emma Watson : Parfois, j’ai à peine besoin de jouer, je suis tellement proche de mon personnage. Finalement, mon boulot n’est pas si difficile ! Nous sommes tous légèrement plus âgés que nos personnages, ce qui veut dire que nous avons déjà vécu ce que eux vivent, et nous pouvons utiliser notre expérience pour jouer dans le film. Ca marche plutôt bien.

Rupert Grint : Quand je regarde en arrière, j’ai l’impression que c’est juste un seul long film. Mais c’est étrange de revoir nos scènes du premier film.

Dan : J’ai eu une mauvaise surprise en assistant à une projection du film 5. À un moment, il y a une scène reprise du film 1, et j’ai entendu un groupe de filles faire "Awwww". [Rires dans la salle] C’était mortifiant. [Les rires continuent.]

Question : Avez-vous déjà précommandé votre tome 7, ou est-ce que J.K. Rowling vous a montré des extraits ?

Dan : Non, nous n’avons droit à rien avant le 21 juillet.

JPEG - 7.6 ko

Emma : Malheureusement.

Dan : Je crois que le mari de JKR a récemment pu apprendre ce qui se passe dans le tome 7, mais personne d’autre.

Emma : Il y a énormément de sécurité. Nous aurons un exemplaire la nuit du 21 juillet.

Question : Dédicacé ?

Emma : C’est un peu étrange. Nous - nous connaissons Jo. Cela fait une éternité que nous la connaissons. Ce serait trop bizarre de lui demander une dédicace. Je n’oserais jamais. Mais je suis sûre que dans 20 ans, je regretterai de ne pas lui avoir demandé.

Rupert : Moi, je lui ai demandé. Elle m’a dédicacé le tome 1. [Rires]

Question : Qu’est-ce que vous allez vous acheter avec l’argent du film ?

Rupert : Je viens de m’acheter une camionnette de marchand de glace.

Emma : Et pas juste la camionnette, tout ce qu’il y a dedans. Tous les parfums, les pépites, les cônes, tout.

Question : Quel message voulez-vous que les gens retiennent du film ?

Emma : Le film parle de Harry qui traverse une période difficile. Il se sent isolé, il veut s’isoler. Le film parle de Harry qui se rend compte qu’il n’est pas obligé de rester seul, que ses amis sont importants. Il a peur de les perdre, ça lui donne quelque chose pour quoi se battre. C’est ça qui le rend beaucoup plus fort que Voldemort.

Dan : Et ça parle aussi de s’en tenir à ses convictions, à ce qu’on sait être vrai. Il ne faut pas se laisser influencer par des forces extérieures. C’est à ça que Harry et Dumbledore sont confrontés.

Question : Il y a beaucoup de rumeurs sur le dernier tome. Qu’est-ce que ça vous ferait si votre personnage ne survivait pas ?

JPEG - 22.8 ko
Rupert Grint

Rupert : Peu m’importe que Ron meure, tant que c’est une scène qui a de la classe. [Rires dans la salle] Au final, ce n’est pas grave, parce que c’est le dernier, donc tant que la scène a de la classe... Non, en fait, je préfère que Ron survive.

Question : Dans ce film, vous devenez des meneurs et des enseignants dans l’Armée de Dumbledore. Comment ça s’est passé ?

Dan : Ces scènes ont vraiment bien marché, en tout cas pour moi. Au début, Harry est un personnage très timide, mais à la fin, il est comme Henri V ! [NDLR : Henri V était roi d’Angleterre pendant la Guerre de Cent Ans] C’en est arrivé au point que David Yates, le réalisateur, m’a dit :"Dan, la prochaine fois que tu fais enter Henri sur scène, bride-le un peu - pas la peine d’aller aussi loin".
Le seul problème de ces scènes, c’est que l’éclairage dans cette partie-là du studio vient de par en-dessous, et comme il y avait plein de miroirs partout, il fallait des bougies et des feux de cheminée partout pour qu’il y ait des reflets dans tous les miroirs. On se serait cru au centre du Soleil tellement il faisait chaud.

Question : Comment voyez-vous vos carrières après Harry Potter ?

Emma : [se racle la gorge]. Hmmm. Vas-y, Dan, réponds en premier.

Dan : Hmmmm. OK. Je ne sais pas trop, je voudrais continuer à être acteur, et à faire des choses qui m’intéressent. Dans le futur très lointain, je voudrais peut-être écrire aussi. Des poèmes.

Rupert : Pareil. Je ne sais pas encore très bien, mais je pense que je vais continuer à être acteur. Et puis si ça ne marche pas, je peux toujours être marchand de glaces.

Emma : Il faudra voir. J’aimerais bien faire du théâtre un jour. Et j’aime beaucoup chanter, alors j’aimerais - non non, ne vous inquiétez pas, je ne vais pas publier un single. Pour l’instant, entre Harry Potter et l’école, je n’ai pas de temps libre, mais une fois que les deux derniers films seront terminés, on verra.

Question : [à propos du personnage de Harry et son passé difficile]

Dan : Une fois, JKR m’a parlé de Harry dans le tome 5, parce que beaucoup de gens n’aiment pas Harry dans le tome 5, parce qu’il est trop en colère. Et JKR m’a juste dit que quelqu’un qui ne comprend pas la colère de Harry dans le tome 5 n’a pas compris les quatre premiers tomes, parce que Harry a tous les droits d’être en colère comme ça.

Question : Quelle est votre scène préférée ?

Dan : J’ai beaucoup aimé la scène juste après le baiser avec Cho Chang. Nous étions tous hystériques.

Emma : Je ne sais plus pourquoi. Dan a fait quelque chose juste avant la troisième ou quatrième prise et j’ai eu un énorme fou rire. David [Yates] m’a filmé pendant tout mon fou rire, et beaucoup des rires qu’il y a dans cette scène étaient parfaitement réels. C’est ce genre de scène qui fait le lien entre l’amitié entre les acteurs et l’amitié entre les personnages.

Rupert : J’aime bien la scène dans le Hall des Prophéties. Quand on l’a tournée, il n’y avait absolument aucun décor, juste un mur tout vert. Et quand on voit la scène maintenant...

Dan : Dans l’ensemble, tout le tournage était vraiment bien. J’ai aimé toutes les scènes, sauf celles sur un balai volant, pour des raisons évidentes.

Vous pouvez lire l’interview en entier ICI, sur Mugglenet.


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2017 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :