Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Harry Potter et la science des rêves : voyance et préfiguration

9 mars 2018

Combien de fois Harry rêve-t-il au cours de ses sept années à Poudlard ? Combien de fois ignore-t-il ses rêves, bien plus instructifs qu’ils n’y paraissent a priori ? Un nouvel article qui vous fera réviser vos cours de divination.

J.K. Rowling est un maître de la préfiguration, une technique littéraire qui consiste à révéler, sans y paraître, un développement potentiel de l’intrigue afin de préparer les lecteurs à cette possibilité.

JPEG - 135.9 ko

Cependant, dans un monde où le déroulement des événements est figé, il est parfaitement crédible que certains personnages soient capables de percevoir des événements futurs ; ces éléments de préfiguration se transforment donc rapidement en véritable don de voyance.

Tout comme les prophéties sont chose courante et se révèlent souvent exactes, les rêves de Harry s’avèrent être prémonitoires plus souvent qu’on ne l’imagine. Alors qu’il vit encore chez les Dursley, Harry rêve d’une moto volante et a la sensation que ce n’est pas la première fois qu’il fait ce rêve. Il ne s’agit pas de préfiguration per se, mais l’épisode nous prépare à l’idée que les rêves dans la saga ne sont pas toujours dénués de réalité.

Rêve 1

Épisode : Lors de son premier jour à Poudlard, Harry fait un rêve étrange impliquant Quirrell, Rogue et Malefoy. Le turban de Quirrell se ressert sur sa tête et se fait plus lourd, remplaçant le choixpeau et conseillant à Harry d’aller à Serpentard. Malefoy se moque de Harry qui essaye de se débarrasser du turban avant de se muter en Rogue. Le rêve s’achève par un flash de lumière verte, claire allusion au sortilège de l’Avada Kedavra.

Par ce rêve, Rowling nous prépare déjà à l’idée que c’est bien Quirrell qui a causé la douleur à la cicatrice de Harry (souvent associée à un mal de tête) ; et même plus précisément son turban qui parle et cherche à l’attirer chez les Serpentard.

Rêve 2

Épisode : Alors qu’il est enfermé dans sa chambre suite à la visite de Dobby, Harry rêve qu’il est pris au piège dans la cage d’un zoo de laquelle Dobby refuse de le libérer. Les Dursley viennent ensuite le narguer a frappant sur les barreaux de sa cage.

Dans ce rêve, Harry a pris la place du serpent rencontré au zoo lors de l’anniversaire de Dudley dans L’école des sorciers, ce qui rappelle le premier événement lors duquel il a parlé Fourchelangue, un élément important du deuxième tome. Il incarne le serpent, ce qui est lié aux doutes quant à son appartenance à la maison Serpentard. Le fait que Dobby refuse de le libérer est également un allusion au statut de l’elfe de maison, auquel Harry rendra sa liberté.

Rêve 3

Épisode : Depuis le début de sa troisième année, Harry fait souvent des rêves liés aux détraqueurs et aux souvenirs qu’ils font ressurgir. Cependant, après avoir lancé un patronus informe lors d’un match de quidditch qu’il remporte, Harry fait un rêve agréable. Il se trouve dans la forêt interdite, son éclair de feu à la main, poursuivant une forme argentée indistincte. Il cherche à la rattraper, mais la forme accélère et produit un bruit de galop. Alors qu’Harry parvient enfin dans une clairière... il est réveillé par un cri : Sirius Black a attaqué le lit de Ron.

JPEG - 31.3 ko

La forme argentée est évidemment le patronus de Harry. Elle paraît associée à son éclair de feu parce qu’Harry vient de remporter un match de quidditch, mais on apprendra plus tard que ce même éclair de feu est un cadeau de Sirius Black, que Harry sauvera grâce à son premier patronus corporel ! On peut également interpréter le rêve comme une invitation à suivre la voie de Cornedrue, une piste qui mène à Sirius Black.

Rêve 4

Épisode : À la veille du match de Quidditch contre Serpentard qui décidera de la victoire de la coupe pour sa troisième année à Poudlard, Harry rêve qu’il ne s’est pas réveillé et que Neville a dû le remplacer. L’équipe adverse arrive alors chevauchant des dragons, mais Harry a oublié son balai.

Le fait que ce soit Neville qui remplace Harry rappelle la prophétie dans l’Ordre du Phénix : les deux garçons correspondant à sa description, Neville aurait tout à fait pu occuper la place de Harry si Voldemort avait choisi de s’attaquer à lui. La présence de dragons préfigure bien sûr la première tâche du tournoi des Trois Sorciers du tome suivant, où Harry bat le Magyar à Pointes à l’aide de son Éclair de Feu.

Rêve 5

Épisode : La veille de la deuxième tâche du tournoi, Harry rêve que la sirène de la salle de bain des préfets lui a pris son Éclair de Feu. Il essaie de le récupérer sans couler dans l’eau de la baignoire tandis que la sirène le frappe dans les côtes avec le manche... ce qui s’avère en fait être des coups de coude de Dobby pour le réveiller.

JPEG - 96.8 ko

La sirène évoque bien évidemment les créatures aquatiques de la deuxième tâche, où il doit aller récupérer son “bien le plus précieux” au fond du lac. Le rêve semble signifier qu’il considère que ce bien est son Éclair de Feu, et ce n’est en effet pas la première (ni la dernière) fois qu’il en rêve. Cependant, cet attachement s’explique aussi par le fait qu’il s’agisse d’un cadeau de Sirius, figure paternelle nouvellement retrouvée ; il symbolise donc plus qu’un bien matériel.
Le balais était, par ailleurs, la solution choisie par Harry pour remporter la première tâche, en être privé, c’est être dépourvu de soutien... et qui sont Ron et Hermione, sinon deux aides sans lesquelles Harry ne pourrait pas accomplir grand chose ?

Rêve 6

Épisode : Au début du tome 5, lors de sa première nuit au square Grimmaurd, Harry s’endort au bruit de pas qui montent l’escalier. Dans son rêve, ils se transforment en trottinements de toutes sortes de créatures. Il entend la voix de Hagrid annoncer : "Elles sont magnifiques, pas vrai, Harry ? Ce trimestre, nous allons étudier les armes...". Il remarque alors que toutes les créatures ont des canons à la place de la tête et sont tournées vers lui. Il se baisse pour les éviter, puis se réveille.

Le trottinement rappelle à la fois les centaures et les sombrals, qui joueront tous deux un rôle plus tard dans le livre. De même pour Hagrid, qui sera absent un long moment en raison de sa mission chez les géants confiée par Dumbledore ; il n’est donc pas présent physiquement à Poudlard et Harry ne peut qu’entendre sa voix. Les créatures menaçantes sont sans aucun doute un reflet de tous les détracteurs auxquels Harry devra faire face tout au long du livre, une grande majorité de la communauté sorcière ne voulant pas admettre le retour de Lord Voldemort.

JPEG - 32.2 ko

Le fait qu’Harry doive “étudier les armes” apparaît comme une référence directe à l’idée que Voldemort cherche à mettre la main sur “une arme” pour le vaincre, mais peut aussi être vu comme une allusion à l’Armée de Dumbledore, à laquelle Harry apprend à se défendre.

Rêve 7

Épisode : Juste avant de prendre le Poudlard Express, Harry rêve de ses parents, qui vont et viennent sans lui parler. Mrs Weasley pleure sur le cadavre de Kreattur, et Ron et Hermione sont coiffés de couronnes.

La présence fantomatique de James et Lily nous ramène dans le passé, ce qui annonce peut-être l’existence de la prophétie à propos de la naissance d’Harry. Le cadavre de Kreattur, lui, s’il semble un peu tôt pour qu’il préfigure la mort de Dobby, nous prépare néanmoins au destin funeste de Sirius. Les couronnes, que l’on pourrait assimiler à la fonction de préfet, résonnent comme un avant-goût de la chanson Weasley est notre roi.

Rêve 8

Épisode : Juste après avoir embrassé Cho, Harry rêve qu’il se trouve dans la salle de l’A.D. avec elle. Elle l’accuse de l’y avoir attirée par la ruse, en lui promettant 150 cartes de Chocogrenouilles, et crie que Cedric lui en a donné plein, tout en en sortant de ses poches par poignées. Elle se transforme ensuite en Hermione, qui lui dit qu’il ferait bien d’offrir autre chose en compensation à Cho, comme son Éclair de Feu. Harry proteste qu’il ne peut pas lui donner car c’est Ombrage qui l’a, et qu’il était simplement venu dans la salle de l’A.D. pour accrocher des boules de Noël à l’effigie de Dobby.

JPEG - 56.9 ko

Notons que le nombre de Chocogrenouilles correspond au nombre de points que le vif d’or rapporte à l’équipe de celui qui l’attrape - Harry, Cho et Cedric sont tous attrapeurs de leur équipe respective. Considérant l’attachement qu’Harry éprouve pour son Éclair de Feu, déjà éprouvé dans un précédent rêve, et tout ce qu’il symbolise, le fait qu’Hermione lui propose de s’en séparer n’est pas innocent : Harry est invité prendre ses distances avec un objet lié à Sirius. Ombrage est, certes, en possession de son balai, mais c’est aussi dans son bureau que Harry se glissera pour chercher à contacter son parrain à la fin du tome ; c’est donc là que se trouve symboliquement Sirius et la “clé” de la communication, qui fait tant défaut à Harry.
Les boules de Noël sont à la fois un clin d’œil à celles à l’effigie de Harry que Dobby avait installées, mais rappellent également les têtes d’elfes empaillées et décorées au square Grimmaurd, où Harry finira par passer Noël.

Rêve 9

Épisode : Dans le tome 6, suite à la violente dispute entre Ginny et Ron après que celui-ci l’ait surprise en train d’embrasser Dean, Harry rêve que Ron le poursuit avec une batte de Quidditch toute la nuit.

Ce rêve montre évidemment le trouble et les angoisses de Harry, qui découvre peu à peu ses sentiments à l’égard de Ginny, et se sent coupable vis-à-vis de son frère. Cependant, il peut également préfigurer le match de Quidditch prenant place quelques pages plus loin, au cours duquel Ron réalise l’une de ses plus belles performances en tant que gardien, persuadé que Harry lui a fait boire de la potion de chance ; la batte, assimilable à une matraque, représente en effet selon le Dictionnaire des rêves basé sur les travaux de Miller, Freud et Bergson, une réussite résultant en un avenir prospère.
Enfin, en gardant cette interprétation en tête, on peut également conclure que Harry finira par vaincre ses difficultés et vivra une relation heureuse avec Ginny (SPOILER).

Rêve 10

Épisode : Dans les jours qui précèdent l’enterrement de Dumbledore, Harry rêve de coupes, de médaillons et de mystérieux autres objets qu’il n’arrive pas à atteindre. Dumbledore vient à son secours en lui apportant une échelle de corde, mais celle-ci se transforme en serpents quand Harry y monte.

JPEG - 38.9 ko

Lancé sur la quête des horcruxes, Harry recevra bien peu d’aide de son mentor. Dumbledore lui lègue le vif d’or contenant l’une des reliques de la mort, et confie à Hermione les Contes de Beedle le barde, qui mènent également aux Reliques. Il s’agit là d’une quête annexe, sans véritable importance pour la mission de Harry... d’où l’échelle de corde qui ne mène nulle part.
Par ailleurs, lorsqu’il cherche à en apprendre plus sur Dumbledore auprès de Bathilda Tourdessac, elle se transforme littéralement en serpent.

Rêve 11

Épisode : Peu après sa confrontation avec Nagini à Godric’s Hollow, Harry rêve du serpent se glissant à travers une bague à la pierre fendus et une couronne de roses de Noël.

À cet instant, Harry ne sait pas encore que Nagini est un horcruxe ; le fait qu’iel jaillisse de la bague des Gaunt, comme l’âme de Voldemort, est bien une prémonition. Harry ayant juste rendu visite à la tombe de ses parents, la couronne de roses de Noël symbolise James et Lily qui apparaîtront plus tard grâce à la Pierre de Résurrection. Le fait que Nagini, un horcruxe, soit lié à la couronne de Noël, indique que Harry lui-même est un horcruxe : James et Lily “produisant” le serpent.

Les autres visions de Harry

JPEG - 145 ko

Cette liste ne prend aucunement en compte les souvenirs traumatiques de Harry qui ressurgissent lorsqu’il entre en contact avec des détraqueurs ou les visions du Ministère de la magie induites par sa relation mentale avec Voldemort. Ces épisodes sont évidemment significatifs, car ils renforcent l’importance des rêves dans la saga, mais leur nature très différente les situent dans une catégorie à part. Cet essai revient encore plus en détail sur les cauchemars, rêves et visions du Survivant au cours des 7 tomes.

L’oniromancie et le don de Harry

Lors de sa cinquième année à Poudlard, Harry et Ron étudient avec le professeur Trelawney l’art d’interpréter les rêves afin de prédire l’avenir. Comme la liste ci-dessus le démontre, si Harry avait pris la démarche un peu plus au sérieux, elle aurait manifestement pu l’aider à plusieurs reprises !

PNG - 142.1 ko

D’autant plus qu’il démontre déjà dans les tomes 3 et 4 un certain talent pour la divination, même lorsqu’il croit complètement inventer ses prédictions. Lors de son premier examen avec le professeur Trelawney, Harry annonce que Buck, qui devrait être exécuté, ne va pas mourir ; il le “voit” s’envoler librement. Si cette annonce a pour but de contrarier la tragique Trelawney, elle se vérifie cependant pas la suite, contre toutes attentes. De même, lorsqu’il prépare son horoscope avec Ron lors de leur quatrième année, nous assistons à la scène suivante :

- Bon, alors... dit-il, lundi, je vais probablement subir... heu... voyons... des brûlures.
- Ca, ça risque d’être vrai, dit Ron d’un air sombre. Lundi, on va retrouver les Scroutts à pétards. Passons à mardi, maintenant... Je vais... heu...
- Perdre un objet auquel tu tiens, suggéra Harry qui feuilletait Lever le voil du futur en quête d’idées.
- Parfait, approuva Ron en écrivant. Ce sera à cause de... heu... Mercure. Tiens, et si tu étais trahi par quelqu’un que tu considérais comme un ami ?
- Ah oui, très bien..., dit Harry qui écrivit à son tour. Ce sera parce que... parce que Vénus se trouvera dans ma douzième maison.
- Ah, et mercredi, je crois que je vais me faire casser la figure dans une bagarre.
- Moi aussi, je voulais faire le coup de la bagarre. On va remplacer par un pari que j’aurai perdu.

À ce moment là, Harry n’est pas encore champion de Poudlard pour le tournoi des Trois Sorciers ; il prédit cependant avec Ron l’ordre des tâches.
- Lundi  : il va risquer des brûlures, ce qui rappelle les dragons de la première tâche.
- Mardi  : il va perdre quelque chose qui lui est cher, ce qui est le prémisse de la deuxième tâche.
- Mercredi  : il va être confronté à l’échec suite à une bagarre, ce qui préfigure le duel face à Voldemort à l’issue de la troisième tâche.
Sans oublier la trahison de Ron, qui lui tourne le dos lorsque son nom sort de la coupe de feu !

Il faut admettre que l’interprétation des rêves et des prédictions improvisées de Harry, de même que le décryptage de la préfiguration, est toujours bien plus facile post-facto ; qui aurait pu déceler certains symboles avant de connaître le déroulement réel de l’histoire ?

Néanmoins, ces éléments associés aux prédictions exactes de Trelwaney tendent à confirmer que la divination n’est pas aussi infondée que Dumbledore semble vouloir le croire. J.K. Rowling a beau chercher à dénigrer la divination, elle a créé un univers dans lequel il s’agit d’un art fiable ; même si ces prédictions sont réalisées par hasard, par des adolescents qui n’y croient pas eux-mêmes, et qu’elles sont le fruit d’un artifice littéraire.

A moins qu’au final, Harry ait un véritable don ?


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2017 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :