Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Harry Potter admis à Sainte-Mangouste : quand les moldus lui font perdre la tête

22 mars 2016

Harry Potter, 36 ans, mondialement célèbre pour avoir vaincu Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom, a été admis hier à Sainte-Mangouste, l’hôpital pour les soins et blessures magiques, après une crise de panique inquiétante selon les spécialistes interrogés.

Deux de nos reporters ont été témoins d’une triste scène, mardi soir, au Chaudron Baveur. Mr Harry Potter, qu’on ne présente plus, a effrayé un certain nombre de sorciers lors de ce qui devait être un simple repas en compagnie de sa femme. Le couple a été accaparé par un groupe de touristes américains vraisemblablement alcoolisés qui voyaient sans doute L’Élu pour la première fois, et qui ont tenu à interroger Mr Potter à propos de la pièce de théâtre consacré à sa famille proche, actuellement en préparation chez les moldus.

Cette pièce, baptisée Harry Potter and the Cursed Child, aurait pour objectif de mettre en scène la famille Potter de nos jours, leur quotidien, et les problèmes qu’ils pourraient rencontrer. Passons le fait qu’un tel projet peut être perçu comme une sérieuse atteinte à la vie privée, puisque pour les moldus, notre monde reste fictif et Mr Potter n’est qu’un personnage des romans de la traîtresse J.K Rowling, et concentrons-nous sur les conséquences de ce projet aberrant pour le directeur de département des Aurors du ministère.

Le groupe d’américains (parmi lequel on suspecte la présence de journalistes) s’est donc pressé autour de Mr Harry Potter en plein repas afin de lui demander ce qu’il pensait de ce projet ou comment il avait réagi lorsqu’il en avait pris connaissance pour la première fois. Ayant refusé de répondre, le groupe a insisté, en lui demandant s’il avait été tenu au courant du projet avant son annonce officielle, s’il avait des contacts parmi les "peaux-drues-cœurs" de la pièce qui lui aurait communiqué le scénario, ou encore s’il prévoyait d’assister aux représentations, ou même d’y jouer son propre rôle.

Face à un tel acharnement, Mrs Potter s’est levée et les a menacé d’un sortilège de chauve-furie s’ils ne laissaient pas son mari tranquille. Ces touristes n’avaient visiblement jamais eu vent de la réputation des sortilèges de chauve-furie de Ginny Potter, et se sont contentés d’éclater de rire avant de multiplier leurs questions, notamment concernant les enfants du couple, faisant perdre patience aux Potter qui n’ont alors pas hésité à les menacer de leur baguette magique.

Un des américains aurait alors lancé la phrase de trop en demandant à Mr Potter s’il n’était pas lui-même à l’origine de ce projet de pièce de théâtre, car il devait être en cruel manque de publicité depuis qu’il avait tué Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom. Mr Potter a répliqué avec une pluie d’Expelliarmus contre le groupe d’américains en leur hurlant de laisser sa famille tranquille. L’incident aurait pu s’arrêter là, mais Mr Potter s’est révélé incapable de calmer sa colère et a continué de lancer des sortilèges de désarmement dans tout le pub pendant près de vingt minutes en s’agitant dans tous les sens, vociférant qu’il y avait eu suffisamment d’articles diffamatoires à son sujet, qu’il aspirait à une vie de famille tranquille, et qu’il refusait de voir sa vie adulte étalée dans les journaux comme l’avait été son adolescence, avant de se prendre la tête entre les mains et de se mettre à courir partout, en proie à une véritable crise de panique.

Il a fallu pas moins de quatre sorciers pour réussir à le maîtriser et l’emmener à Sainte-Mangouste où il est actuellement examiné. Les guérisseurs interrogés sur place ont souligné que cette crise était pour le moins inquiétante, mais ont préféré ne pas communiquer leur diagnostic pour le moment.
Mrs Potter a porté plainte contre le groupe d’américains, mais s’est refusée à tout commentaire. Nous vous tiendrons bien évidemment au courant de l’évolution de l’état de santé du Survivant.


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2017 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :