Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

FAQ : Exposition Harry Potter à la British Library

21 octobre 2017

Retrouvez également nos autres FAQ : Harry Potter & la Gazette - Le Wizarding World of Harry Potter - la pièce de théâtre Harry Potter and the Cursed Child - Le Studio Tour Leavesden

L’exposition Harry Potter : A History of Magic s’est ouverte à la British Library (Londres) ce 20 octobre. Voici toutes les informations à savoir pour préparer au mieux votre visite !
Vous pouvez également lire le compte-rendu de notre visite de presse ICI.

Comment se rendre à l’exposition ?

L’exposition se déroule à la British Library, dans le centre de Londres, à deux minutes à pied de la gare de Saint-Pancras, où arrive l’Eurostar. En métro, l’arrêt est celui de King’s Cross - Saint Pancras.

Jusqu’à quand est visible l’exposition ?

La fin de l’exposition est prévue pour le 28 février 2018.

Peut-on voir l’exposition ailleurs qu’à Londres ?

Oui ; l’exposition principale se déroule à Londres, mais la British Library a été formelle ; c’est un évènement national ! Plusieurs bibliothèques et musées du pays se joignent à l’évènement en exposant des objets de leur propre collection liés à l’histoire de la magie locale ou régionale.

Par ailleurs, l’exposition partira pour New-York, aux Etats-Unis, dès octobre 2018, afin de célébrer les vingt ans de la saga sur le nouveau continent. Cependant, le contenu ne sera pas exactement le même ; certains objets prêtés à la British Library ne pourront faire le déplacement, tandis que Scholastic, l’éditeur américain de Harry Potter ajoutera quelques-unes de ses propres archives.

Où acheter mes tickets ?

Les tickets s’achètent sur le site de la British Library ICI. Les places partent vite ; ne tardez pas !

La visite est-elle guidée ?

Non, la visite est entièrement libre.
Il existe cependant des visites spéciales en audio-description pour les non-voyants.

Combien de temps dure la visite ?

Tout dépend si vous lisez tout en détail, ou si vous regardez plutôt les objets rapidement. En prenant bien votre temps pour lire chaque descriptif, admirer chaque objet, comptez deux bonnes heures.

Y a-t-il des audioguides ?

Non, il n’existe aucun audioguide.

Je ne comprends rien à l’anglais, est-ce que je vais rater des choses ?

Oui ; vous profiterez bien sûr de l’atmosphère, des nombreux tableaux, dessins, et illustrations en tout genre, mais vous passerez complètement à côté des explications concernant les objets exposés, les liens entre la saga et les objets historiques, ou des textes de Rowling, qui ne sont qu’en anglais.

Est-ce que je peux prendre des photos ou des vidéos ?

Non, il est strictement interdit de prendre des photos ou des vidéos à l’intérieur de l’exposition. Profitez avec vos yeux ! ;) Vous retrouverez les documents et objets exposés dans le livre de l’exposition.

Comment s’organise la visite ?

PNG - 783.9 ko

La visite est divisée en dix sections, dont huit sur les thématiques des matières de Poudlard ; potions, alchimie, botanique, enchantements, astronomie, divination, défense contre les forces du mal, soins aux créatures magiques. La section d’introduction "the journey" se consacre aux débuts de la saga, et la dernière "past, present and future", à l’évolution de l’univers et de la Pottermania.
Une boutique temporaire uniquement dédiée à l’exposition conclut la visite.
Plus de détails dans notre compte-rendu de visite

Y a-t-il des évènements spéciaux ?

Oui ; chaque semaine, des évènements sont organisés en soirée ; il peut s’agir de soirées quiz, de conférences avec des officiels de la saga (notamment Jim Kay et Olivia Lomenech Gill, illustrateurs de Harry Potter et Les Animaux fantastiques respectivement), des cours sur l’histoire de la magie,... Attention, réservations obligatoires ! Tous les détails ICI.

Y a-t-il des choses prévues pour les enfants ?

Les enfants ont droit à un petit guide spécial (gratuit) leur proposant quelques activités à faire pendant la visite. Quelques activités ludiques sont également présentes au fil de l’exposition, mais les sujets sont précis et poussés, et ne sont donc pas forcément accessibles aux plus jeunes.

Est-ce que ça vaut le coup ?

Oui ! C’est une exposition à la fois extrêmement instructive, originale et ludique, qui permet une approche très différente de la saga de ce à quoi on peut être habitué. Par ailleurs, c’est l’occasion d’admirer de vos propres yeux des objets rares et iconiques, ou de découvrir des brouillons de Rowling inédits !

Je ne viens que pour les textes de Rowling, est-ce que ça en vaut la peine ?

Si vous lisez l’anglais, oui, définitivement, vous profiterez véritablement des textes potteriens. Si vous ne comprenez absolument pas l’anglais, vous resterez sans doute sur votre faim. Mais quoi qu’il en soit, vous pourriez penser ne venir que pour les objets purement potteriens, et finir par être complètement absorbé par la contemplation des carnets de Leonardo Da Vinci....

Y a-t-il du contenu potterien inédit ?

Oui ; si vous visitez l’exposition à ses débuts, vous pourrez admirer un exemplaire du bestiaire illustré des Animaux fantastiques par Olivia Lomenech Gill, ainsi que deux tableaux originaux représentant un snallygaster et un grapcorne, qui figurent dans le bestiaire sus-mentionné, qui sortira le 7 novembre 2017.
Vous découvrirez aussi plusieurs dessins inédits de Giles Greenfield, illustrateur de Harry Potter et la coupe de feu pour Bloomsbury, ainsi que plusieurs brouillons et dessins de Rowling jamais diffusés jusqu’alors.
Et même s’ils ne sont pas tout à fait inédit, c’est une occasion rare de pouvoir admirer la première édition annotée par Rowling de Harry Potter and the Philosopher’s stone, ou l’exemplaire des Contes de Beedle le barde entièrement écrit à la main par l’auteur.

Est-ce que ça peut intéresser des personnes qui ne sont pas fans de Harry Potter ?

Encore une fois, oui, c’est le type d’exposition où chacun peut y trouver son compte ; les non-fans s’attarderont peut-être plus sur les vieux manuscrits que sur les tableaux de Jim Kay, mais quels que soient ses centres d’intérêt, il y a de quoi faire.

Que trouve-t-on dans la boutique ?

Il y a plusieurs boutiques à la British Library ; la première se situe directement à la fin de l’exposition, et n’est accessible qu’aux visiteurs de cette exposition Harry Potter. On y trouve de nombreux produits arborant le phénix dessiné par Jim Kay, emblème officiel de l’exposition ; badge, pins, tee-shirt (manches longues et manches courtes), marque-page, carte postale, porte-carte, tote-bag, crayons, mais aussi peluches phénix, les sept tomes de Harry Potter, et bien sûr, les deux livres officiels de l’exposition. (Une critique détaillée du livre sera publiée prochainement).

Cependant, il existe également une seconde boutique, dans le hall de la British Library, qui est elle accessible à tous, même si vous n’avez pas de ticket pour l’exposition Harry Potter. Vous y trouvez tous les produits précédemment cités, mais aussi des produits Harry Potter plus classiques, tels que écharpes, carnets, Funko Pop, répliques Noble Collection, mais aussi les posters et prints de Pottermore, et de nombreux produits inspirés d’objets historiques exposés ; cartes postales à l’effigie de différentes constellations ou plantes médicinales ; boîtes à bijoux en forme de crâne d’oiseau ; répliques d’outils de jardinage anciens bijoux,...

Les livres de l’exposition sont-ils prévus en français ?

Non ; l’exposition étant organisée par la British Library, une institution britannique, et Bloomsbury, l’éditeur britannique de Harry Potter, il n’y a aucune raison que les livres sortent en français.
Une édition américaine sera proposée lorsque l’exposition partira pour New-York, mais aucune autre édition n’est prévue pour le moment.
Vous pouvez lire notre critique de l’ouvrage ICI.

PS :

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez dorénavant soutenir financièrement la Gazette et ses projets sur Tipeee !


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2017 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :