Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Extrait de nouveaux bonus du DVD/Blu-ray des Reliques - Part. 2

20 octobre 2011

Après avoir dévoilé un extrait de la discussion entre Jo et Daniel Radcliffe (voir notre retranscription ICI), ne figurant que sur les éditions Blu-ray du dernier film, voici un extrait et la retranscription en Français (en attendant des sous-titres) d’un nouveau document apparaissant tant sur le Blu-ray que sur le DVD à venir : "Les femmes dans Harry Potter".

Jo y explique sa relation avec le personnage d’Hermione, et à quel point Emma l’incarne parfaitement à ses yeux.

J.K. Rowling : Je dirais que je n’ai basé aucune de ces femmes sur une personne de ma connaissance, mais Hermione est une exagération de ma propre personne. Hermione venait vraiment d’un recoin au plus profond de moi. J’étais très peu sûre de moi, et le suis toujours en de multiples façons. J’ai manqué d’assurance pendant plus longtemps que je ne veux bien l’admettre.
Je pense qu’écrire à propos de la vie d’Hermione à ce moment là - passer de l’enfance à la femme, littéralement, puisque lorsqu’on finit le livre elle a 18 ans - ça m’a rappelé à quel point c’est difficile. Il y a tant de choses qu’on attend de vous quand vous devenez une femme et, souvent, on vous oblige à sacrifier une partie de vous dans ce processus. Je pense qu’Hermione ne le fait pas. Elle ne joue pas le jeu, si vous voulez.

Emma Watson : La manière que Ron a de taquiner Hermione à cause de son intelligence et du fait qu’elle est toujours à la bibliothèque, vous savez, j’ai vécu ça toute ma vie ; des mecs qui me charriaient parce que j’étais douée et intelligente. Je peux donc parfaitement m’y reconnaître.

J.K. Rowling : Dès le moment où j’ai parlé à Emma, j’ai pensé "Dieu merci !". Et ce parce que, vous savez, personne ne savait qui ils auraient été chercher. Je m’inquiétais plus pour Hermione que pour n’importe qui d’autre. Je me disais, "Ils vont aller me piocher une fille et lui foutre des lunettes parce que ça montre qu’elle est intelligente ?". Combien de fois on a vu ça arriver ? J’ai appelé Emma, elle était très jeune, elle avait 10 ans, et j’ai pensé "Tu va réussir à jouer une fille brillante, réfléchie, de manière convaincante, parce que c’est ce que tu es."

Emma : J’avais l’impression d’avoir le plus de pression ; d’une certaine manière, si je me plantais, c’était planter une partie de Jo. Ç’aurait été horrible. Je me souviens qu’elle m’a écrit une lettre, après le troisième film, où elle disait "A ma parfaite Hermione". Recevoir ça de l’auteur était le plus beau compliment qu’on ait pu me faire. C’est là que j’ai su que j’avais fait du bon boulot.


Une bande annonce a également été mise en ligne pour un autre documentaire de 48 minutes intitulé "Quand Harry quitta Poudlard" (en anglais).

Merci Snitchseeker


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2009 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :