Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Exclusif : Lancement de la bande-originale de Harry Potter et l’enfant maudit avec Imogen Heap !

25 octobre 2018

Ce 22 octobre, nous avons eu la chance d’assister à la soirée de lancement de l’album de la pièce Harry Potter et l’enfant maudit au Palace Theater (Londres) en compagnie de John Tiffany, metteur en scène, et Imogen Heap, compositrice !

Après un cocktail de bienvenue, nous prenons place dans le public de la salle désormais iconique où se joue la pièce. On commence avec une vidéo de présentation des producteurs de la pièce, et de plusieurs membres de l’équipe technique. Sonia Friedman, productrice, déclare notamment qu’elle "espère qu’un maximum de monde aura la chance d’écouter la musique [de la pièce]. Cette musique restera avec vous jusqu’à votre dernier souffle, ça ne fait aucun doute."
Puis, place au plat de resistance ; John Tiffany et Imogen Heap arrivent sur scène. Tom Ravenscroft, animateur radio de la BBC, mène la discussion.

JPEG - 171.2 ko

Comme l’explique John Tiffany, le choix de Imogen Heap pour composer la musique de Harry Potter et l’enfant maudit pouvait paraître peu conventionnel ; l’artiste, qui évolue dans un répertoire plutôt electro, a remporté plusieurs Grammys, mais n’avait jamais composé pour le théâtre. Pourtant, son style très éthéré, aérien, parvenait à retranscrire l’atmosphère magique qu’ils recherchaient pour la pièce, tout en s’éloignant du style de John Williams et de la bande-originale des films ; "nous voulions que la pièce existe dans son propre univers".

Avec le chorégraphe Steven Hoggett, John Tiffany a commencé très tôt à travailler avec des morceaux de l’album Spark de Imogen Heap, avant même de la contacter pour lui proposer de composer pour la pièce.
Comme certains le savent déjà, une grande partie de la pièce se base sur des morceaux extraits d’albums déjà composés par Imogen Heap, qui ont été retravaillés pour le théâtre ; changement de tempo, remixage avec d’autres morceaux,... Pour Imogen Heap, la musique de L’Enfant maudit est très inhabituelle :" c’est uniquement de l’instrumental, avec beaucoup de vocalises, mais pas de paroles. C’est très grisant pour moi de pouvoir mettre en avant ce côté de mon travail."

Ainsi, le premier morceau de la pièce Platform 9 3/4, est adapté d’un morceau intitulé First Train Home. Imogen Heap n’avait pas réalisé dans un premier temps à quel point le choix de ce morceau était significatif ; "c’était un signe".
Le titre Forbidden Forest est le premier morceau dans lequel on peut entendre un orchestre complet, et une chorale, qui est imaginée comme étant celle de Poudlard. Pour John Tiffany, dans cette scène, "le décor et la musique s’unissent pour recréer la flore et la faune de la forêt interdite".

JPEG - 127.6 ko

Pour la seconde partie de la pièce, particulièrement sombre, l’artiste explique qu’elle n’avait rien dans son catalogue qui correspondait à cette ambiance si particulière ; elle a donc retravaillé une de ses musiques, Headlock, en y incorporant le son de tambour le plus grave qu’elle pouvait créer, ce qui donnera World of Darkness ; "le but était vraiment de terrifier les gens".
Quant au dernier morceau, Goodnight and Go, elle explique ne pas avoir été convaincue dans un premier temps, car elle n’aimait pas l’idée de finir sur un accord majeur, mais avec le recul, elle reconnait que cela donne "une bonne énergie à la scène finale".

John Tiffany et Imogen Heap évoquent ensuite la différence avec la composition d’une bande-originale de film : "Avec un film, quand on commence à composer, on a déjà les images, le film, l’histoire, tout est déjà là. Au théâtre, toutes ces étapes se font en même temps ; nous travaillions une séquence, et nous revenions vers Imogen. Le lendemain, Imogen avait créé de nouveaux morceaux". Mais pour la compositrice, c’était beaucoup moins intimidant de travailler sur la bande-originale d’une pièce que de créer de la musique à partir de rien : "au théâtre, vous avez des éléments pour vous inspirer, que ce soit l’histoire, la scène, la lumière. Il n’y a rien de pire qu’une page blanche."
Contrairement aux musiques de films, ils ont également fait le choix de ne pas attribuer un thème à chaque personnage, même si certains motifs reviennent de temps à autre ; "tout dépend de là où l’on veut situer les moments de tension ou d’émotion".

JPEG - 174.4 ko

Enfin, Imogen Heap revient sur la façon dont sa musique a été reçu par les fans de Harry Potter ; ceux qui ne savaient pas à quoi s’attendre ont émis des avis plutôt positifs, bien que certains auraient préféré que la musique soit "plus proche de celle des films". John Tiffany surenchérit et décrit un "cross-over entre les fans de Harry Potter et ceux de Imogen Heap".

La discussion se termine avec une dernière déclaration de la compositrice à propos du travail sur l’album : "Cet album ne ressemble à rien de ce que j’ai fait jusqu’ici. Ce sont quatre suites musicales, tirées des quatre actes de Harry Potter et l’enfant maudit.

JPEG - 1.5 Mo

Il y a plus de 100 morceaux dans la pièce, il était donc difficile de les lier ensemble, mais je pense que le résultat est très agréable à écouter. Ça rappelle des souvenirs à ceux qui ont vu la pièce, c’est un accompagnement pour ceux qui lisent le livre, mais il peut aussi être écouté et apprécié en tant que tel. Il a été conçu pour être écouté dans son intégralité, emportant son auditoire dans un monde différent à chaque suite. Je n’ai pas connaissance d’un autre album comparable. J’espère que vous aimerez l’écouter autant que j’ai aimé travailler dessus."

La soirée passe trop vite et nous aurions aimé écouter l’équipe de la pièce parler pendant des heures !

Que vous ayez vu la pièce ou non, nous ne pouvons que vous conseiller d’écouter l’album !
Il sera disponible dès le 2 novembre prochain. Vous pouvez le pré-commander ICI ou pour la version digitale.

Merci à Sony Masterworks pour cette opportunité.

PS :

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez soutenir financièrement la Gazette et ses projets sur Tipeee !


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2017 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :