Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Dossier : les créatures du film "Les Animaux fantastiques : les crimes de Grindelwald"

18 août 2018

Avec une deuxième bande-annonce à se mettre sous la dent, et de nombreuses photos et vidéos promotionnelles qui se mettent à pleuvoir sur les réseaux sociaux, on commence à en savoir un peu plus sur les créatures qui apparaîtront dans le second volet de la saga Les Animaux fantastiques ! Comme nous l’avions fait pour le premier film, on récapitule les créatures connues jusqu’ici.

Les créatures déjà connues

Le niffleur et ses bébés

JPEG - 439.2 ko
JPEG - 103.1 ko
JPEG - 95.1 ko

Le niffleur avait fait sensation dans le premier film... qu’est-ce qui est encore plus mignon qu’un niffleur ? Un bébé niffleur évidemment ! On sent que la production exploite au maximum l’attachement des fans pour la créature magique !
Un seul niffleur provoquait déjà un assez grand nombre de catastrophes et incidents en tous genres, on n’ose imaginer les bêtises potentielles de toute une portée... Mais ils pourraient constituer une distraction de choix s’il s’agit de détourner l’attention de quelqu’un... un employé du Ministère des Affaires magiques françaises par exemple !

Le botruc

JPEG - 928.8 ko

Pickett sera lui aussi de retour dans ce deuxième opus, comme l’avait annoncé Eddie Redmayne il y a déjà plusieurs mois !
Selon l’acteur, il pourrait être d’une grande aide à Newt ; le verra-t-on se servir de ses talents pour ouvrir des serrures (par exemple, celles des archives de la Magie) ?

Les veaudelunes

PNG - 955.2 ko

Peu présents dans le premier volet, on les aperçoit ici brièvement dans l’antre de Newt, leurs grands yeux globuleux dépassant à peine d’une grande caisse. Newt se prépare-t-il à les emmener quelque part ? Seront-ils à nouveau là en toile de fond, ou pourraient-ils jouer un rôle plus important dans la suite de la saga ?

Les sombrals

PNG - 1.4 Mo

Les sombrals joueront un rôle majeur dans Les Crimes de Grindelwald, puisque c’est entre autre grâce à eux que le mage noir parviendra à fuir New-York et la cellule où il était prisonnier ! Reste à savoir s’il retournera en Europe par ce biais ou s’il usera d’un moyen plus rapide.
On peut s’étonner de voir ici des sombrals tirer la calèche, puisque Hagrid affirmait dans le cours qui leur était consacré dans Harry Potter et l’ordre du phénix qu’il était un des rares à s’être essayé à dresser les créatures pour l’attelage.

L’épouvantard

JPEG - 536.6 ko

Clin d’œil plus que poussé à Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban ou réelle utilité scénaristique ?
Dumbledore enseigne ici à Newt et ses camarades comment repousser un épouvantard, de la même manière que Lupin avec la classe de Harry. Même l’armoire où se cache l’épouvantard est identique !
Cette séquence est-elle uniquement là pour la nostalgie, ou pemettra-t-elle de mieux comprendre la relation entre Newt et Dumbledore... voire, soyons fous, d’en apprendre plus sur la créature en elle-même ?

Les créatures inédites

Parfois mentionnées dans le bestiaire de Newt mais jamais vues à l’écran, ou entièrement inédites, Les Crimes de Grindelwald devrait proposer toute une galerie de nouvelles créatures magiques.

Le kelpy

PNG - 582.1 ko

Démon des eaux britannique, le kelpy, reconnaissable à son corps de cheval et sa crinière de joncs, se délecte de la chair humaine ; il invite généralement les humains sur son dos avant de les entraîner dans les profondeurs afin de les dévorer.
Newt chevauche ici une de ces créatures ; essaye-t-il de la dresser ? De la sauver ? L’utilise-t-il pour se déplacer sous l"eau ?
D’autres images de la bande-annonce laissent penser que Newt n’est pas ici dans un lac ou une rivière, mais plutôt dans une sorte de canal, potentiellement à proximité de son appartement londonien, voire dans sa cave, où Bunty, son assistante, l’attend d’ailleurs avec un vêtement sec. A-t-il volontairement amené le kelpy ici ?

L’augurey

JPEG - 32.1 ko

Bien qu’elle ne ressemble en rien à la description qui en est faite dans le bestiaire ("un oiseau maigre, semblable à un petit vautour, de couleur vert foncé"), cette créature, visible chez Newt dans la bande-annonce, est bel et bien un Augurey. Son cri déprimant, qui ressemble à des lamentations, a été associé à tort à un présage de mort, contribuant à la mauvaise réputation de la créature.
Jamais mentionné dans la saga Harry Potter, l’augurey est depuis apparu dans Harry Potter et l’enfant maudit, puisque c’est le surnom que se donne Delphi Diggory. Cependant, difficile d’imaginer ici un lien avec Les Animaux fantastiques.
Newt essaye-il de réhabiliter la réputation de l’animal ? Le soigne-t-il ?

Le leucrotta

JPEG - 44.1 ko

Cet étrange cervidé derrière Jacob, qui a des airs de Wapiti, serait un leucrotta d’après l’article d’Entertainment Weekly. Ne cherchez pas cette créature dans le bestiaire, elle n’avait jamais été mentionnée dans le monde magique jusqu’ici.

Créature tirée des mythologies indienne et africaine, elle serait issue du croisement entre une lionne et un crocotta (dangereux chien-loup, et probablement inspirée de la hyène). Le leucrotta, plus proche de l’antilope, serait décrit par Pline l’Ancien comme ayant "les hanches d’un cerf, la queue, la poitrine, le cou d’un lion, et la tête d’un blaireau". Il est également doté d’une bouche gigantesque.
Le leucrotta aurait en outre la capacité d’imiter une voix humaine, un pouvoir qui peut sans doute s’avérer intéressant pour faire diversion... ou comme ressort comique.

Le chat d’argent / Mandragot

JPEG - 674.6 ko

Vus pour la première fois dans la seconde bande-annonce du film, ces énormes chats noirs seraient des Mandragots, aussi connus sous le nom de Matagots (Provence) ou chats d’argent (en Bretagne), répandus dans les folklores régionaux français.

D’après les légendes, les mandragots ’apportent chance et fortune à leur propriétaire ; tantôt simplement en échange de bons soins et de nourriture, tantôt en échange de leur âme. Il peut être capturé en pleine nuit, ou obtenu via un pacte avec le diable.
Si le maître manquait à son devoir en maltraitant l’animal, le mandragot n’hésiterait pas à se venger et à le punir sévèrement.

Ici, ils semblent protéger Mélusine, une sorcière visiblement associée au Ministère des affaires magiques. Lui permettent-ils de veiller sur les archives de la magie ?

MàJ : Les compte-rendus de visites de tournage nous apprennent que les Matagots sont utilisés par le Ministère pour toutes sortes de tâches ; ils sont entre autre chargés d’assurer la sécurité de certains départements et s’occupent du courrier.
Les matagots n’attaquent que s’ils ont été provoqués ; ils prennent alors une apparence beaucoup plus terrifiante.

Le zouwu

JPEG - 636.4 ko

Dernière créature aperçue dans la bande-annonce et non des moindres !
Le Zouwu, tirée de la mythologie chinoise, est un chat multicolore de la taille d’un éléphant, dotée d’une queue plus grande encore que son corps, et absolument terrifiante, d’après J.K. Rowling. Le zouwu est vraisemblablement détenu dans le cirque Arcanus.
Le Zouwu est une créature bienveillante, capable de se déplacer très vite (jusqu’à plusieurs centaines de milliers de kilomètres par jour) ; de sentir le danger ; et de voir le passé et l’avenir. Des pouvoirs qui pourraient s’avérer bien utiles !
Une créature aussi extraordinaire ne manquera pas d’attirer l’attention de Newt ; la libèrera-t-il ? Pourrait-il tenter de la ramener chez elle, en Chine ?

L’Oni

JPEG - 766.8 ko

Autre créature entièrement inédite, l’Oni, uniquement aperçue sur les posters du cirque. Tirée du folklore japonais, ces démons gigantesques, à l’apparence humanoïde, ont la réputation d’être dotés d’une force extraordinaire, et d’une peau très résistante . Certains seraient également capables de changer de forme ou de voler.
S’ils ont d’abord été perçus comme des créatures bienveillantes, ils ont, avec le temps, acquis la réputation de créatures violentes dévorants des humains vivants.
Quelle que soit la variante de ces légendes qui sera choisie dans Les Crimes de Grindelwald, nul doute que ce sera une attraction phare du cirque Arcanus !

Le Kappa

JPEG - 299.7 ko
PNG - 1.7 Mo

Démon des eaux japonais, il a l’apparence d’un singe couvert d’écailles. Il sera ici une des attractions du cirque Arcanus, qui semble avoir une certaine prédilection pour les créatures asiatiques !

La Chupacabra

JPEG - 34.8 ko

La présence de cette créature dans Les Crimes de Grindelwald a fuité via... un visuel de figurines Funko Pop ! Si elle a droit à sa propre figurine, comme les sombrals, les niffleurs, ou encore Pickett, on peut supposer qu’elle ne fera pas que de la figuration dans ce nouvel opus !

Tantôt décrite comme une sorte de chien, tantôt comme un reptile, ou encore un "homme-moustique", la chupacabra est une créature issue du folklore latino-américain, et principalement mexicain. Elle doit son nom, littéralement "suceur de chèvre" en espagnol, aux attaques qu’on lui attribue, puisqu’elle a la réputation de s’attaquer au bétail des fermes, en laissant derrière elle une carcasse vidée de son sang, et dotée d’un trou au niveau du cou.

Contrairement à de nombreuses autres créatures, sa légende est très récente, puisque les premiers témoignages remontent au début des années 1990 ! On peut donc se demander comment celle-ci sera introduite dans le film, qui se déroule en 1927.

Le moremplis ?

JPEG - 648.3 ko

Nous avions déjà spéculé sur la présence d’un moremplis dans la saga à l’époque du premier film, mais la créature s’était révélée être en réalité un Obscurus.
Se pourrait-il qu’il s’agisse bien de la créature tropicale cette fois-ci ? Sur ces images tirées de la bande-annonce, son apparence particulièrement soyeuse se distingue de l’Obscurus de Credence, qu’on aperçoit plus tôt.
Que ferait une telle créature à Paris ? Serait-ce à cette occasion que nous découvrirons le Patronus de Newt, seul sortilège capable de repousser un moremplis ?

MàJ : Les visites de tournage nous apprennent qu’il ne s’agit pas d’un moremplis, mais d’une forme de magie créée par Grindelwald pour sa propagande.

MàJ : Les firedrakes

Brièvement aperçus dans les bande-annonce, les visites de tournage nous permettent de mettre un nom sur ces petites créatures voletant dans une cage dans le cirque Arcanus. Il s’agirait de firedrakes, de petits lézards volants dotés de très longues antennes. Leurs queues émettent des étincelles, pouvant enflammer tout ce qui se trouve aux alentours.

PS :

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez dorénavant soutenir financièrement la Gazette et ses projets sur Tipeee !


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2017 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :