Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Deux fans visitent le tournage des Reliques

12 août 2009

Deux fans ont eu la chance de visiter le tournage de Harry Potter et les Reliques de la Mort ; l’un des deux a écrit un compte-rendu détaillé, que vous pouvez lire en anglais ICI (via TLC) ou en français ci-dessous (traduction intégrale).

« Ce que vous allez lire est littéralement le point culminant du rêve de toute une vie, mêlé à quelque chose qui nous est très cher et a changé nos vies pour toujours. Ceux qui nous connaissent savent que c’est grâce à Harry Potter que Maria et moi nous sommes rencontrés. Alors pour fêter nos un an et demi de mariage, quoi de mieux que de passer la journée dans le véritable monde de Harry Potter ?

Nous sommes arrivés à Leavesden Studios juste avant 11 heures du matin. J’ai donné nos noms au garde à l’accueil ; à mon grand soulagement et à ma grande surprise (je pensais encore que c’était trop beau pour être vrai), nous étions sur la liste. Après nous avoir fait signer des papiers renonçant à notre âme, il a appelé notre guide pour nous faire visiter. Ce n’était pas un guide touristique, mais un membre de l’équipe du film. En plus, il a vite été clair que c’était aussi un grand fan des livres Harry Potter. Nous sommes tous les trois montés dans une camionnette, conduite par un fan et employé du studio qui savait tout sur tout, et avons commencé par un tour de l’extérieur du studio. Nous avons fait de notre mieux pour nous souvenir de tout ce que nous avons vu, mais tout ne sera pas forcément dans l’ordre. Voici un résumé de ce que nous avons vu.

La première chose que nous avons vue était un Graup en taille réelle en haut d’un immeuble. Il est IMMENSE ! De là, nous sommes allés Place Grimmaurd. Ils venaient d’utiliser le décor pour faire Baker Street dans le nouveau Sherlock Holmes Junior de Robert Downey et ils étaient en train de le repeindre pour les Reliques de la Mort. De là, nous sommes passés devant la cour de Poudlard, elle aussi en travaux, et l’entrée du Manoir des Malefoy. Il y a une haie immense (environ 5 mètre de haut) et une grande colonne de pierre de chaque côté de l’entrée. Apparemment, ils ont tourné là pendant une ou deux nuits. Ils ont utilisé ce décor pour la scène où les Rafleurs emmènent Harry et les autres au Manoir des Malefoy. À l’animalerie, ils ont aussi parlé d’un paon albinos, et c’était sans doute pour l’extérieur du Manoir. J’espère qu’ils ont gardé tous ces détails du livre !

Nous passons devant l’entrée de Poudlard. Vous vous souvenez de la scène du PSM dans laquelle Luna et Harry passent les grilles ? C’est le décor que nous avons vu.

Nous sommes arrivés sur un gigantesque terrain d’aviation où nous avons vu deux Magicobus ainsi que plusieurs gros objets emballés étiquetés "Tour d’Astronomie", mais nous ne pouvions pas voir à travers le plastique. En contrebas, il y avait la cabane de Hagrid, en ruines puisqu’elle avait été détruite dans le dernier précédent (et peut-être de nouveau dans le prochain). En face, il y avait un autre décor, que nous n’avons pas reconnu. Ça ressemblait à un groupe de caravanes / mobile-homes brûlés. Apparemment, il y a une scène lors de laquelle Harry et Hermione arrivent à un camping et découvrent qu’il a été attaqué par des Mangemorts.

Nous avons vu une petite colline verdoyante ; je ne suis pas sûr à quoi elle servait... sans doute une scène de camping. Ensuite, nous avons vu le Terrier ! Ou plutôt, le premier étage, puisque le reste est fait par ordinateur. Ils étaient en train de "planter" les herbes marécageuses (comme celles qu’on voit dans le PSM). Chaque tige est poussée individuellement dans une base en mousse ; ils en avaient 9 000 à faire. La base était en partie violette. Dans mon souvenir, c’était marron dans les films ; il va falloir que je vérifie.

Nous tournons et juste devant nous, il y avait Privet Drive ! Ils y avaient tourné la scène des sept Potter. D’après ce qu’on nous a dit, ils vont maquiller les autres acteurs pour les faire ressembler à Dan, au moins pour une partie de la scène. J’imagine qu’il y aura aussi beaucoup d’effets sur ordinateur.

Nous avons pu voir la maison de Luna de très près. Elle ressemblait à la base d’une tour de pierre... environ 5 mètres de haut. Là encore, ils vont compléter la maison par ordinateur. Des cailloux dépassaient dans le jardin. Il y avait un arbre devant la maison, et la partie gauche était couverte de vignes et de plantes orange vif. Notre conducteur nous a dit que c’étaient les prunes dirigeables. Ils avaient tourné une scène de combat là il y a peu et la partie droite de la maison était criblée de trous créés par les sorts des Mangemorts (faits avec des pétards). Ils préparaient la maison pour une version plus grande du combat, avec encore plus de pétards.

C’était à peu près tout pour les extérieurs. Le conducteur nous a laissés à la cantine et nous avons commencé à visiter l’intérieur. Dans la cantine, il y avait des accessoires des films précédents. Il y avait une grande boîte de verre par film, avec des costumes et des accessoires qui seraient le rêve de tout fan de Harry Potter. Je donnerais n’importe quoi pour en avoir une chez nous ! Dans la boîte de l’École des sorciers, il y avait des balais, de l’argent, un vif d’or, un souafle, une immense tête de troll, des Chocogrenouilles et une grande pile de boîtes de baguettes. Cette de la Chambre des secrets contenait des livres de Lockhart, des portraits de Lockhart (en peinture et en photo), des Mandragores, et Dobby. Dobby avait vraiment l’air réel ! Dans la boîte du Prisonnier d’Azkaban, il y avait l’uniforme de prisonnier de Sirius, ses avis de recherche, la boule de cristal de Trelawney, la tasse de thé de Harry avait les feuilles de thé en forme de Sinistros et plein de produits de chez Honeydukes. Pour la Coupe de Feu, ils avaient mis la Coupe des Trois sorciers, les costumes de Krum et Fleur, un grand trophée en argent, un strangulot et une sirène. La boîte de l’Ordre du phénix contenait le costume d’Ombrage et l’uniforme de Mangemort de Lucius (incroyable), plusieurs assiettes de chatons et des décrets, ainsi que le livre de Défense contre les forces du mal donné par Ombrage. Enfin, pour le Prince de sang-mêlé, ils avaient le costume de Slughorn et la robe de soirée de Luna, le sablier vert du bureau de Slughorn (j’aurais adoré pouvoir prendre une photo), plusieurs produits de chez Weasley, farces pour sorciers facétieux, et le collier ensorcelé.

On passe aux décors. Il est impossible de décrire à quel point c’était génial. Nous avons commencé par voir la Salle sur demande, qui ressemble à celle du Prince de sang-mêlé. Des piles de meubles, livres, potions et que sais-je d’autre (y compris plusieurs pièces de l’échiquier de l’École des sorciers) de tous les côtés. Nous avons pu voir un peu de tournage, avec les cascadeurs qui remplacent Tom Felton (Drago Malefoy) et Louis Cordice (Blaise Zabini). Ils étaient perchés sur une des piles de meubles et accrochés à un harnais. Juste à leur droite, il y avait la moto de Hagrid/Sirius, pendue en l’air, mais qu’ils n’utilisaient pas dans cette scène.

Quand ils ont coupé, nous nous sommes faufilés dans le décor. Un peu derrière les cascadeurs, il y avait Tom Felton et Louis Cordice. Nous avons pu voir les moniteurs de playback pour la scène qu’ils venaient de tourner. Un moniteur montre les acteurs en train de parler et l’autre est une vue d’en haut d’eux marchant entre les piles. En sortant, nous avons vu les bannières de Gryffondor et Serpentard. Nous n’avions pas le droit, mais nous n’avons pas pu résister et sommes allés les toucher. :P

Nous sommes allés sur une autre scène et avons vu la maison de Bathilda Bagshot. Ils ont fait un moule de l’actrice et créé une peau de serpent. À vous d’imaginer ce que ça donnera. :) Juste en face, à 6 mètres de là, il y avait la Chaumière aux coquillages ! Ils ont ajouté un jardin d’hiver, avec des coquillages pour recouvrir le toit et les murs de la maison (comme les images de la plage que nous avions déjà vues). Il y avait un fauteuil bleu et blanc devant la maison ; le terrain autour de la maison était recouvert d’herbes couleur paille et de sable. Tout ça était planté dans une grosse épaisseur de mousse (ah, la magie du cinéma...).

Ensuite, Pré-au-Lard. C’était l’hiver là-bas. Nous ne faisions que regarder, mais un groupe a traversé le sol couvert de neige (qui est en fait une sorte de sable ; nous en avons trouvé sous les semelles de Maria en rentrant... on peut appeler ça un souvenir ?) Des panneaux disaient de ne pas marcher sur la neige, mais on nous a dit que c’était bon. Nous avons pu travers Pré-au-Lard ! Incroyable ! J’ai failli avoir une crise cardiaque. Il y avait quelques noms de boutiques, mais malheureusement nous ne nous en souvenons pas. Il y avait une librairie dont Maria pense qu’elle est mentionnée dans les livres. Au bout du village, il y avait une section ouverte (pour les caméras) de la Tête de sanglier. Fantastique !

Nous n’avons pas pu entrer dans le bureau de Dumbledore, mais avons pu voir l’entrée avec la grande statue. En fait, il y a deux statues : une qui tourne, et une qui ne tourne pas. Elle était très impressionnante.

Nous avons traversé le couloir de Poudlard avec l’entrée de la Salle sur Demande, où on voit Rusard assis. Sur le côté, il y avait une cheminée du Ministère de la Magie, et le cabinet avec les souvenirs (malheureusement emballé). Sans doute un des plus beaux accessoires cinématographiques que j’aie jamais vus. Si j’avais pu, je me serais enfui avec. Malheureusement, il est énorme et je suis trop honnête.

Le dernier décor que nous avons visité était la Grande salle. Nous sommes entrés par la grande porte de Poudlard (que nous avons touchée), à travers l’entrée avec les escaliers qui mènent aux escaliers qui bougent (ils n’étaient pas là) et à travers les portes (que nous avons touchées aussi) de la grande salle elle-même. Incroyable ! Les tables d’étudiants n’étaient pas là ; par contre, la table des professeurs et les sabliers avec les points étaient là. Nous avons pu nous rendre compte du souci du détail des décors. Ce n’est pas croyable. Par exemple, sur la cheminée, le blason de Poudlard et les blasons des quatre maisons sont gravés sur la brique au fond de l’âtre, ainsi que tout autour du manteau de la cheminée. Les blasons étaient aussi gravés en relief sur les chenets en fer (que nous avons touchés). On ne peut pas voir tout ça dans les films, mais ça y est parce que ça y serait en vrai. Le vitrail derrière la table des professeurs représente aussi le blason de Poudlard. Je ne me souvenais pas avoir vu ça dans les films, mais peut-être qu’on nous les montre. Sur le mur derrière les sabliers et celui de l’autre côté (je crois qu’il mène à la salle des trophées), il y avait des peintures murales décrépies, un peu comme des vieilles peintures égyptiennes. Nous avons monté l’escalier et touché la table des professeurs. À droite de la table, il y avait un gros tapis de gymnastique bleu. Je suppose qu’il y a ou aura une cascade ici ; notre guide ne savait pas.

Voilà qui résume les décors aussi bien que je puisse. C’est difficile de décrire à quel point c’est génial de traverser tous ces décors en personne. Les détails !

Nous avons ensuite visité les nombreux départements qui travaillent sur le film : accessoires, maquillage, finitions, perruques, moulages... Je vais résumer certaines des choses que nous avons vues :
- le Magyar à pointes, avec un lance-flammes dans la gueule
- deux versions de Fumseck, le phénix de Dumbledore
- Dobby mort (du sang sur ses vêtements et du sable sur la peau, après la scène tournée à la plage. C’était désolant à voir ; il paraissait très réel)
- un énorme squelette de Basilic (le serpent), et un dessin du squelette, de la Chambre, et de Ron et Hermione
- le corps de Dumbledore mort. Terriblement réaliste. Nous en avons eu le souffle coupé ; là encore, c’était désolant. Il était plus petit qu’en vrai, parce que c’est le corps que Hagrid devait porter dans les bras. Finalement, ils ont renoncé à cette scène et n’ont pas utilisé le corps.
- les mannequins de Gabrielle Delacour et Hermione pour la scène sous l’eau de la Coupe de feu
- un mannequin de Katie Bell pour quand elle est ensorcelée dans le Prince de sang-mêlé
- un autre mannequin de Katie, pour une scène avec Greyback dans les Reliques de la Mort
- Buckbeak, un Sombral et une sirène taille réelle
- Lupin en loup-garou (beaucoup plus grand que je ne pensais... plus de 2 mètres de haut), le Sinistros, et un brouillon du Sinistros
- beaucoup de centaures et de modèles de Greyback
- beaucoup de gobelins. Apparemment ils allaient bientôt tourner la scène avec tous les gobelins. Au début, on nous a aussi dit que nous verrions peut-être des gobelins sur des gyropodes, mais malheureusement ça n’a pas été le cas.
- des images de Ron se transformant en Reg Cattermole. Apparemment, ils vont mettre du maquillage prosthétique très réaliste sur Rupert. Au final, on ne reconnaît pas Rupert.
- des photos et des sculptures du maquillage de Dan après le sort pour le cacher des Rafleurs. Ça a l’air incroyable ! Son côté droit est enflé et déformé. Difficile de reconnaître Dan.
- le mannequin-Détraqueur avec lequel l’AD s’entraîne dans la Salle sur Demande. Il y avait aussi le double de Détraqueur utilisé pour tourner : un torse de Détraqueur attaché à un harnais, avec un écran bleu derrière. Ensuite, ils l’enlèvent et le remplacent par un Détraqueur fait par ordinateur.
- Aragog mort, que nous avons vu dans le PSM. Ils l’utilisaient comme base de référence pour une nouvelle araignée plus grosse qu’ils créaient pour les Reliques de la Mort
- une tête de sanglier Animatronics qu’ils utilisent pour la devanture du pub la Tête de Sanglier
- le Voldemort-fœtus que Queudver jette dans le chaudron dans la Coupe de feu. Flippant !
- la tête de Hagrid avec des lunettes de protection pour la moto, le costume grossissant porté par l’acteur, et une tête en animatronics pour les scènes où Hagrid est dans l’arrière-plan mais doit tout de même paraître vivant. Ce qui est incroyable avec cette tête (et toutes les créatures), c’est que chaque cheveu est planté individuellement dans la face en silicone. La barbe de Hagrid est un mélange spécial de plusieurs couleurs de poils. Le rendu est unique, mais les poil doivent être collés un par un. Là-encore, c’était très réaliste. Je m’attendais à la voir bouger ou se mettre à parler
- un moulage de l’acteur qui joue Dudley. Il a tellement grandi et minci qu’ils doivent lui mettre des prothèse faciales et un costume grossissant pour qu’il ressemble à son personnage.
- le buste de Rowena Serdaigle avec le diadème. Splendide !
- La Sculpture "la magie est puissance", créée par l’artiste qui a aussi fait le buste de Serdaible. Incroyable ! Des sorciers énormes debout sur une plate forme portée par une foule d’autres gens

Après la visite, nous sommes allés à la cantine pour déjeuner avec notre guide et le reste de l’équipe. Nous n’arrêtions pas de nous retourner, pour foir Rupert [Grint, Ron], James et Oliver [Phelps, Fred et George] (l’un des deux avait un pansement sur la tête et l’oreille), Mark Williams [Arthur Weasley], Emma [Watson, Hermione], Tom [Felton, Drago], Bonnie [Wright, Ginny] et Evanna [Lynch, Luna] (ces deux dernières portaient des filets dans les cheveux pour ne pas abîmer leurs coiffures complexes... elles allaient sans doute filmer la scène du mariage), Stan [Inaveski, Krum] (qui a déjeuné tout seul à la table à côté de nous), Warwick Davis [Flitwick/Gripsec] et son fils Domnhall Gleeson [NDLR : Domnhall Gleeson joue Bill Weasley et est le fils de Brendan Gleeson (Maugrey), pas de Warwick Davis], qui avait des cicatrices sur le côté gauche du visage, plusieurs invités au mariage et des doublures, dont la doublure de Xenophilius. Il portait du velours couleur moutarde, une chemise claire avec une veste jaune couverte de fleurs et des cheveux entre le blond et le blanc, longs jusqu’aux épaules. Je n’ai pas pu m’approcher d’assez près pour voir s’il portait le symbole des reliques. Snif.

Dans l’ensemble, ça a été une journée que Maria et moi n’oublierons jamais. Nous en parlerons à nos enfants et petits-enfants. C’était vraiment magique, au-delà de nos rêves les plus fous. C’était une façon merveilleuse de fêter notre anniversaire de mariage. Même si j’ai écrit un roman, c’est impossible à décrire.

L’équipe du film ressent la même douleur que les fans à l’idée que nous arrivons à la fin d’une ère, et que toutes les choses que nous avons vues aujourd’hui serons détruites. C’est presque une tragédie. Un morceau d’histoire sera réduit en poussière lorsque la production sera terminée. C’est triste. Mais nous repartons avec des souvenirs fantastiques, et l’espoir que lorsque le tournage sera terminé, certains de ces objets en réchapperont et vivront à jamais dans notre maison autant que dans notre cœur. »

Commentaires


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2009 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :