Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Compte rendu : la troisième Coupe de France de Quidditch

20 novembre 2016

Après Viroflay et Toulouse, c’est la ville de Nantes qui a accueilli la troisième édition de la Coupe de France de Quidditch. Revenons sur cette compétition qui se tenait les 11, 12 et 13 novembres 2016, et découvrons ainsi qui a succédé aux Paris Frog et aux Titans Paris, ainsi que les trois équipes qualifiées pour l’European Quidditch Cup, qui se déroulera à Mechelen en Belgique les 25 et 26 mars 2017.

La FQF (Fédération du Quidditch Français), accompagnée de l’équipe de Nantes, a organisé la troisième édition de la Coupe de France de Quidditch à l’Hippodrome du petit port pour les deux premiers jours et au terrain de rugby du SUAPS pour le dernier jour. L’entrée était gratuite et ouverte à tous.
Le tirage des matchs a été réalisé lors du tournoi de la Random’s Cup organisé par les Paris Frog, les 29 et 30 octobre.

JPEG - 421.8 ko

Le nombre d’équipes présentes (14, un record pour cette compétition) ne permettait pas de faire des poules équilibrées ; il a donc été décidé que les équipes seraient tirées au sort pour s’affronter dans 3 matchs. Le tirage au sort a été fait en fonction du classement des équipes lors de la Coupe de France précédente.
Nous avons donc pu voir jouer, tout le long du weekend, les équipes suivantes :

- Les Harfangs d’Angers
- Les Bacchus de Bordeaux
- Les Burning Hippogriffs de Caen
- Les Goldens Owls de Dijon
- Les Black Snitches de Lille
- Les Novas de Limoges
- Les Crookshanks de Lyon
- Les Elephants de Nantes
- Les Frog de Paris
- Les Titans de Paris
- Les Bayards d’Argent de Reims-Charleville
- Les Hermines de Rennes
- Les Skrewts de Rouen
- L’équipe de Toulouse

Chacune de ces équipes ont donc rencontré 3 adversaires durant 3 tours dont voici les résultats :

PNG - 122 ko
PNG - 121.2 ko
PNG - 121.4 ko

À l’issue de ces matchs, un classement a été établi grâce au nombre de matches gagnés, la différence de buts, le nombre de vifs d’or attrapés et le nombre de fautes, dans cet ordre.
Les Titans et les Frog, tous deux arrivés en tête du classement, ont été dispensés des barrages et accèdent directement aux demi finales.
Le 3ème a affronté le 6ème, le 4ème le 5ème (pour la première partie de tableau) et le 7ème le 14ème (match A), le 8ème le 13ème (match B) etc (pour la deuxième partie de tableau).
Pour la deuxième partie de tableau, les équipes ont joué un match en plus puisque le gagnant du match A affrontait le gagnant du match C et le gagnant du match B affrontait le gagnant du match D. De même pour les perdants. Ils ont ainsi pu se disputer la 5ème places ainsi que celles d’après.

Puis, on a pu accéder aux matchs définissant les places dans le classement final, ainsi que le podium.

C’est ainsi qu’a été établi le classement final, tous les matchs du fin de tableau se jouant au vif d’or.

- 14ème : Golden Owls après leur défaite 40 à 70* [1] contre les Bacchus qui finissent donc 13ème.
- 12ème : Les Bayards d’Argents après leur défaite 70 à 80* contre Toulouse qui finit donc 11ème.
- 10ème : Les Harfangs après leur défaite 40 à 70* contre les Burning Hippogriffs finissant donc 9ème.
- 8ème : Les Éléphants après leur défaite 70 à 100* contre les Skrewts qui finissent donc 7ème.
- 6ème : Les Hermines après leur défaite 60* à 160 contre les Novas, finissant donc 5ème.

JPEG - 623.5 ko

Dans le haut du tableau, le tirage des demi finales a, comme l’année passée, donné lieu à un affrontement entre les Black Snitches et les Frog de Paris. Malgré le très bon niveau des deux équipes, les Frog ont largement gagné (130* à 20), se qualifiant dans le même temps pour la finale et l’EQC.

Dans le même temps, les Crookshanks affrontaient les Titans de Paris, un match décrit comme très bon par les arbitres. Après un beau jeu de la part des deux équipes, les Titans, champions en titre, l’ont emporté avec 140* à 50 et, tout comme l’autre équipe parisienne, s’assurant ainsi une place pour l’EQC.

La petite finale était tout aussi déterminante, puisqu’en plus d’une place sur le podium, elle permettait à l’équipe gagnante d’obtenir sa qualification pour l’EQC, le championnat européen. Comme l’an passé, les Crookshanks remportèrent la confrontation sur un score de 140* à 30 malgré de très belles actions des Black Snitches.

Enfin, la finale a eu lieu aux alentours de midi le dimanche, précédée de la Marseillaise et d’une minute de silence en mémoire des attentats du 13 novembre 2015. Malgré quelques cartons du côté des deux équipes, le match a été plus serré que l’année passée. Mais cela n’a pas empêché les Titans de l’emporter sur un catch de leur attrapeur, marquant la fin du match et la victoire, 200* à 100.

PNG - 186.7 ko

La cérémonie de clôture et la remise des trophées ont eu lieu une heure plus tard. En plus de récompenser le podium, plusieurs prix ont été attribués par les arbitres :
- Le prix du fair-play, attribué à l’équipe des Harfangs d’Angers
- Le prix du meilleur vif d’or, attribué à Jorge Diaz 
- Le prix du meilleur joueur, attribué à Charles Rigoudy, des Titans
- Le prix Bad Wolf de la meilleure joueuse, attribué à Célie Josse-Chevrollier, des Hermines de Rennes
- Le prix de la meilleure jeune équipe, attribué à l’équipe des Novas

Les Titans repartent donc pour une deuxième année consécutive avec le titre de Champions de France et pourront batailler pour garder leur deuxième titre de Champions d’Europe à la fin du mois de mars 2017, accompagnés des Frog et des Crookshanks.

JPEG - 296.2 ko

PS :

Crédit photo : Amélie Beltzer



[1* = snitch attrapé, équivaut 30 points


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2009 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :