Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Bientôt des Moldus au Ministère Francophone de la Magie ?

24 février 2017

L’information a de quoi surprendre. De source bien informée, pourtant, il semblerait que le Ministère de la Magie ait décidé de modifier de manière unilatérale l’application du Secret Magique sur son territoire. Aucune confirmation n’a encore été apportée par les services de communication du Ministre.

Une nouvelle Loi du Secret pour les Territoires

Une révision de la loi serait actuellement en préparation au Temple des Lois. Les délibérations s’annoncent cependant longues et compliquées, tant pour les représentants élus qu’avec la Confédération Internationale des Mages et Sorciers, garante du respect du Code en vigueur depuis 325 ans.

Avant même que les termes de cette révision soient connus, plusieurs associations de sorciers et d’êtres ont fait connaître leur mécontentement. Une manifestation est d’ores et déjà prévue le samedi 18 mars sur l’avenue Transversale, célèbre artère du quartier sorcier de Paris, à l’appel de différentes organisations. Front Magique Uni (FMU), Hégémonie Sorcière Gauloise (HéSoGa), Confrérie des Gobelins (CG), Fondation pour le Monde Magique (FP2M) et Parti du Grand Pouvoir (PGP) défileront donc ensemble, pour la première fois depuis la fin des guerres sorcières en 1945.

Quelles conséquences ?

Bien que les enjeux exacts de cette nouvelle loi ne soient pas encore rendus publics, plusieurs pistes ont fuité. Aucune n’indique, bien évidemment, un abandon pur et simple du Code du Secret Magique mais des variations plus ou moins importantes de son application.

Le statut des familles des mages dits « nés‑Moldus » serait enfin légalisé ; jusqu’à présent, leur connaissance du monde magique était légalement interdite, bien qu’officieusement tolérée depuis 1802 et autorisée par décret depuis 1912. Désormais, les parents, fratries et conjoints de sorciers dénués de pouvoirs magiques pourraient être autorisés à participer à la vie de la société sorcière au même titre que les Cracmols.

Le Ministère Francophone de la Magie pourrait, à cette occasion, être parmi les premiers à recruter massivement des Moldus dans ses propres services, tant pour des tâches de liaison avec « l’autre gouvernement », au sein de l’Agence de Liaison et d’Information pour les Moldus (ALIM), que pour des activités purement sorcières, s’ils y sont qualifiés.

Des précédents

Ce ne serait pas la première fois que le Ministère Francophone de la Magie créerait la surprise. En effet, il avait été le premier gouvernement sorcier européen à autoriser l’accès à des postes de fonctionnaires aux êtres non humains en 1774. L’égalité de droits avait suivi, entre 1789 et 1837. En 1848, le centaure Aldabres devint le premier non humain à accéder au poste de directeur d’un département du Ministère.

En 1912, enfin, un décret du Ministre Gontrand Leucorps entérinait la création de l’ALIM et normalisait les relations entre les mondes magique et moldu sur notre territoire. La loi actuellement en préparation pourrait donc se révéler un nouveau fait d’importance dans cette longue chronologie.

PS :

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez dorénavant soutenir financièrement la Gazette et ses projets sur Tipeee !


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2017 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :